Top 14 : l'hommage du Stade Français et du RCT à Christophe Dominici

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Gicquel
Le portrait hommage à Christophe Dominici.
Le portrait hommage à Christophe Dominici dimanche lors de match Stade-Français-Toulon. | Stade Français

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Comme un symbole, les deux clubs phares de Christophe Dominici s’affrontaient ce dimanche soir, lors de la 11e journée de Top 14. Au stade Jean-Bouin, le Stade Français et Toulon ont rendu un vibrant hommage à la légende du rugby française, décédée à 48 ans le 24 novembre dernier.

Tout le Stade Jean Bouin n’avait d’yeux que pour Christophe Dominici dimanche. Hasard funeste du calendrier, les deux clubs professionnels de la légende du rugby français avaient rendez-vous ce dimanche soir, lors de la 11e journée de Top 14. Le Stade Français et son homologue toulonnais ont souhaité rendre un dernier hommage au feu follet de la Rade avant leur match. 

Dans l’après-midi, le club de la capitale avait déjà présenté son premier hommage : les quatre premières lettres de son prénom et son numéro fétiche - le 11 - avaient pris la place pour l’occasion des cinq lettres habituelles de "Paris" sur les sièges du stade.

Juste avant de rentrer sur la pelouse, les joueurs ont pu saluer une dernière fois le portrait du numéro 11 aux abords de la pelouse. Un film retraçant la fructueuse carrière de Dominici a été projeté juste avant le coup d'envoi, accompagné de la chanson "I Will Survive". Les deux équipes et les staffs ont applaudi longuement l'ancien ailier international, dont Loretta, la veuve, était présente en tribune aux côtés de Thomas Lombard, directeur général du Stade et ancien coéquipier de "Domi".

Sur le terrain, les joueurs de Gonzalo Quesada ont arboré un maillot spécial pour l’occasion : un maillot rose et bleu identique à celui que Dominici avait porté lors de son ultime match avec le Stade Français en 2008. "Cette semaine, il était toujours très présent (...) Mais bon, on essaie aussi de rester concentrés sur nos objectifs. On a un gros match", expliquait l’entraîneur parisien avant la rencontre. Parmi les joueurs alignés, deux avaient joué avec Dominici : Antoine Burban (33 ans), l'un des deux rescapés de l'équipe sacrée championne de France en 2007, et Sergio Parisse, l'autre vétéran de 2007 qui vit une seconde jeunesse, à 37 ans, depuis son départ pour Toulon en 2019.

Etien et Parisse, comme un symbole

Lors du match, c'est Lester Etien, le numéro... 11 du Stade Français qui a inscrit le premier essai du match. Et comme un énième symbole, c'est Parisse qui lui a répondu en inscrivant le premier essai toulonnais. Finalement, les parisiens se sont imposés (24-23) et reviennent à égalité avec les Toulonnais, à la 4e place.

Emblème du Stade Français, avec qui il avait remporté cinq championnats de France ( (1998, 2000, 2003, 2004, 2007), Christophe Dominici avait été retrouvé mort le 24 novembre dernier dans le parc de Saint-Cloud, près de Paris. L'ancien ailier (67 sélections) avait remporté cinq fois le titre de champion de France avec le Stade Français et avait été finaliste de la Coupe du monde en 1999 avec le XV de France, prenant notamment une part prépondérante dans la victoire d'anthologie face à la Nouvelle-Zélande en demi-finale.

à voir aussi Rugby : Dominici, le feu follet de la Rade devenu légende de Paris et de l'équipe de France Rugby : Dominici, le feu follet de la Rade devenu légende de Paris et de l'équipe de France