Racing 92 Stade Français 2018
Les joueurs du Racing célèbrent un essai contre le Stade Français | AFP

Top 14 : le Racing 92 s'offre le derby francilien contre le Stade Français

Publié le , modifié le

Le Racing 92 a remporté le derby francilien du Top 14, en s'imposant 28-24 contre le Stade Français à domicile (7-14). Menés à la pause, les Racingmen ont renversé la vapeur en deuxième période avec trois essais. Teddy Thomas a inscrit un doublé.

Mené à la mi-temps, ce qui a eu le don de provoquer la colère de son président, le Racing 92 a fini par remporter samedi son premier derby à la U Arena face au Stade Français (28-22). Balayé la semaine dernière chez le leader montpelliérain (3-41), le Racing (2e, 62 points) est revenu provisoirement à quatre points du MHR, qui se déplace dimanche à Toulouse, et sécurisé sa place dans le haut du classement à cinq journées de la fin de la saison régulière.

Car une défaite l'aurait mis sous la pression de tous les autres prétendants aux phases finales qui se tiennent en quelques points. Si tout a bien commencé pour le Racing avec un essai de Boris Palu (15e), le Stade Français (11e, 32 points) est revenu sur un essai de Jimmy Yobo (24e) avant de passer devant à la mi-temps (7-14) grâce à Marvin O'Connor (34e).

De quoi provoquer la colère sourde du président du Racing, Jacky Lorenzetti, vociférant et tapant sur la table du vestiaire francilien, selon les images captées par les caméras de Canal Plus. Après un gros coaching en début de seconde période - avec la sortie notamment de la star Dan Carter, visiblement surpris -, le Racing a remis la marche avant avec un doublé de Teddy Thomas (55e, 59e) et un quatrième essai de Marc Andreu (71e).

Mais les Franciliens n'ont pas réussi à en inscrire un cinquième pour décrocher le bonus offensif et se sont fait au contraire chipé un ballon par Baptiste Lafond qui est allé marquer à la sirène un troisième essai parisien qui aurait pu être synonyme de bonus défensif si Morné Steyn avait inscrit la transformation.
 

AFP