Damian Penaud dans ses oeuvres
Le Clermontois Damian Penaud prend le meilleur sur la défense de Brive dans le derby | AFP - THIERRY ZOCCOLAN

Top 14 - Le Clermontois Penaud crucifie Brive, son club formateur

Publié le , modifié le

Dans le derby du Massif Central, entre Clermont et Brive, les Jaunards ont humilié les Corréziens (62-6) lors de la 4e journée du Top 14. Trait d'union entre ces deux clubs, Damian Penaud, né et formé au CAB, a été sans coeur avec son ancien club en inscrivant deux essais, et en attirant les défenseurs sur lui sur un 3e, oeuvre de Strettle. L'ASM se refait une santé avec 8 essais inscrits, et après la claque reçue à La Rochelle (51-20). Brive s'enfonce un peu plus, avec toujours 0 point au compteur.

Penaud. Le nom est connu et reconnu. Alain de son prénom, était l'ouvreur de grand talent de l'équipe de France et de Brive, avec lequel il était devenu champion d'Europe, en 1997, lors de la 2e édition de cette compétition. Aujourd'hui, c'est Damian, son fils, qui se fait un prénom. Le trois-quart centre s'est ouvert les portes du XV de France avec brio, et se fait une place au soleil dans la ligne de trois-quarts de Clermont. Né et formé à Brive, le joueur de 20 ans semble brûler les étapes avec la même gourmandise que son père, voici quelques années, mais avec peut-être plus de constance pour le moment. 

Physique, rapide, technique, il a tout le bagage nécessaire pour briller à haut niveau. Et son club formateur l'a vérifié à ses dépens. Pour ce derby, les Brivistes avaient besoin de points, eux qui n'en ont toujours pas inscrits un seul depuis le début de la saison. C'est eux qui ont ouvert le score sur une pénalité de Laranjeira (3e). Mais après l'égalisation de Parra (7e), Damian Penaud a percé la défense adverse pour aller en terre promise une première fois (17e, 13-3). Et juste avant la pause, sur une mêlée à 5m, c'est lui qui était la principale cible de la défense briviste. Mauvaise entente et mauvaise pioche, puisque c'est Strettle, venu de son aile, qui était servi pour le deuxième essai de la rencontre (38e). Au retour des vestiaires, c'est encore Penaud qui faisait la différence, pour un doublé personnel (42e, 27-6). Il était même tout près de réaliser le triplé, mais en bout de course et à la lutte avec un défenseur, il ne parvenait pas à aplatir le ballon avant l'heure de jeu. Mais comme Raka était lui-aussi en feu, auteur de trois essais coup sur coup (47e, 50e, 55e), l'ASM passait une douce soirée, conclue par un 7e essai, de Gérondeau (64e), et enfin le 8e par Fernandez (80e)..

Bref, Damian Penaud, sorti à l'heure de jeu, a brillé, à l'image de toute son équipe qui s'est refait la cerise lors de ce derby, marqué par quatre cartons jaunes, deux de chaque côté.