Top 14: le choc Stade Français - Clermont en cinq duels

Top 14: le choc Stade Français - Clermont en cinq duels

Publié le , modifié le

Dans une revanche de la finale 2015 du Top 14, le Stade Français reçoit Clermont pour ouvrir la 3e journée du championnat. Contraints à trois déplacements pour débuter leur saison (à cause de la réfection de leur pelouse), les Clermontois ont ramené un nul de La Rochelle et une victoire de Montpellier. Vaincus à Brive, les Parisiens n'ont pas l'intention d'être une troisième victime des Jaunards, qui ne se sont imposés à Paris que 3 fois depuis 1998. Cinq duels seront déterminants.

Bonneval - Speeding, les arrières relanceurs

Titulaire lors de la venue de Grenoble à Jean-Bouin (54-20), Hugo Bonneval était entré en jeu lors de la défaite à Brive. L'arrière international parisien espère bien être le porte-bonheur de son équipe lors de la venue de Clermont. Il y livrera un duel à distance avec son homologue clermontois, Scott Spedding, avec lequel il est notamment en concurrence en équipe de France. Les deux hommes aiment relancer leur équipe ballon en main, même s'ils n'ont pas encore ouvert leur compteur personnel cette saison.

Plisson - Fernandez, les ouvreurs en test

Après ses 29 points inscrits dans cette enceinte contre les Grenoblois, Jules Plisson a laissé échapper douze points au pied lors de la défaite parisienne à Brive (28-20) la semaine dernière. Du coup, l'ouvreur et buteur du Stade se trouve sous pression ce samedi. De l'autre côté, il n'aura pas de duel franco-français à livrer, puisque Camille Lopez, auteur de 16 des 26 points de son équipe à Montpellier (victoire 26-22), estsur le banc après deux matches comme titulaire. L'Espagnol Patricio Fernandez aura la direction du jeu, à seulement 21 ans. Depuis le départ de l'emblématique Brock James, c'est lui qui a la charge de soutenir Lopez au poste de N.10.

Parisse - Lee, les N.8 perforateurs

1.96m pour 112kg d'un côté, 1.88m pour 107kg de l'autre, Sergio Parisse et Fritz Lee affichent des mensurations de fort tonnage. Les deux hommes sont les principaux perce-murailles de leur pack. Leur capacité à perforer, à casser les plaquages adverses et surtout à faire jouer leurs coéquipiers après contact représentent leurs forces. Le N.8 du Stade Français, capitaine emblématique, est également le leader moral de son équipe. Quand il va, son équipe va.

Flanquart - Jedrasiak, la loi des airs

Pour la première sélection de Paul Jedrasiak en équipe de France, lors du dernier Tournoi des 6 Nations, le deuxième ligne clermontois avait été remplacé par Alexandre Flanquart. Le premier accuse désormais 5 capes, tandis que son aîné en compte 22. Les deux internationaux sont cette fois rivaux sur le terrain. Et surtout dans les airs. Car les deux hommes sont de grands pourvoyeurs de ballons en touches. Les 2m du Clermontois auront néanmoins du mal face aux 2.06m du Parisien.

Sempéré - Kayser, le talon d'Achille ?

Titulaire lors des deux premiers matches, Laurent Sempéré, à l'image des joueurs de première ligne du Top 14, a eu du mal à s'habituer aux nouvelles règles en mêlée. A Brive, les spectateurs ont attendu la neuvième mêlée pour qu'elle aboutisse à un lancement de jeu. Le talonneur du Stade Français et ses piliers va passer un autre test contre les Clermontois, qui retrouvent leur talonneur international Benjamin Kayser. Victime d'une rupture du biceps en mai dernier, ce dernier doit solidifier l'édifice des Jaunards.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze