La Rochelle

Top 14 : La Rochelle vient à bout du Racing , Agen fait tomber Castres

Publié le , modifié le

La Rochelle n'a pas manqué l'occasion de prendre la troisième place du championnat en battant le Racing (16-11), samedi lors de la 11e journée du Top 14. Les Rochelais, à l'aise sur leur pelouse, ont rapidement pris les devants dans une rencontre qui s'est essentiellement jouée en première période. C'est la sixième victoire consécutive pour la Rochelle.

 La pluie incessante qui s'est abattue sur Marcel-Deflandre n'a pas freiné les ardeurs maritimes. Et les hommes de Jono Gibbes, le nouveau directeur sportif rochelais heureux pour sa première à domicile, en profitent pour doubler leur adversaire du jour.  Les Franciliens s'en sortent bien avec ce bonus défensif arraché dans les arrêts de jeu, grâce à la botte de Teddy Iribaren au prix d'une énorme séquence de pilonnage de ses avants bien repoussée par les Rochelais. Malgré la météo, la volonté de jouer était bien prégnante, surtout chez les locaux, les plus actifs et récompensés au quart d'heure par un essai de Pierre Aguillon à la conclusion d'une percée de Marc Andreu et d'un bon relais d'Alexi Balès. Cette prise de score avait le don de réveiller les visiteurs et notamment ce diable de Leone Nakarawa à la puissance dévastatrice pour un essai en coin (20e), dernière éclaircie avant un concours de jeu au pied d'occupation entre les deux formations, sans guère de concrétisation au final si ce n'est une pénalité de part et d'autre. Après la pause (13-8), le Stade Rochelais a enchaîné les temps forts, mais devant une défense des Racingmen tenant bon, il s'est contenté de réalisations au pied de West.


Agen fait tomber Castres
 

Castres, déjà battu par le Stade Français, a concédé sa seconde défaite à domicile face à Agen (16-13) qui a amplement mérité son exploit en campant toute la fin de match sur la ligne adverse. Le deuxième ligne colombien Andrés Zafra, venu contrer le demi de mêlée Rory Kockott, a fait basculer une rencontre ultra-serrée à deux minutes du terme. Perdre à la maison contre une équipe de bas de tableau, le coup d'arrêt est terrible pour un champion de France castrais passé complètement à côté de sa rencontre, à l'image des trois cartons jaunes infligés en seconde période à des cadres (Thomas Combezou, Mathieu Babillot, David Smith).
 

Lyon s'est imposé avec le bonus offensif aux dépens de Pau (30-10), au stade de Gerland, au terme d'un match bien maîtrisé. Grâce à ce succès à cinq points, le Lou remonte à la quatrième place, en attendant les résultats dimanche de deux de ses poursuivants, le Stade Français et Bordeaux-Bègles.De son côté, Pau subit sa quatrième défaite consécutive en championnat. La phase finale commence à s'éloigner sérieusement pour la Section. Après deux défaites à l'extérieur et deux succès longs à se dessiner lors de ses deux dernières sorties à domicile contre Grenoble et le Stade Français, le LOU n'a cette fois pas traîné. Dominateurs dans tous les compartiments du jeu, les Lyonnais ont vite pris les devants pour s'offrir un succès incontestable. 
 

France tv sport @francetvsport