La Rochelle - Racing
L'arrière de La Rochelle Kini Murimurivalu passe à son centre Pierre Aguillon malgré le plaquage de Chauveau. | AFP - XAVIER LEOTY

Top 14 - La Rochelle, citadelle imprenable pour le Racing

Publié le , modifié le

Pour sa troisième réception à Marcel-Deflandre cette saison, La Rochelle a assuré une troisième victoire, lors de la venue du Racing 92 (16-9), pour le compte de la 7e journée du Top 14. Sans ouvreur de métier, les racingmen n'ont jamais trouvé la faille dans la défense des Maritimes, solidaire et bien organisée. Ils ont manqué de réalisme, tout le contraire de Vincent Rattez, auteur du seul essai du match trois minutes après avoir remplacé Brock James à la demi-heure de jeu.

Sans Pat Lambie, ni Dan Carter, blessés, le Racing 92 venait à La Rochelle sans ouvreur, sans maître à jouer. Mais ce n'est pas dans ce secteur de jeu que l'équipe francilienne a été fautive ce dimanche, même si Maxime Machenaud, repositionné en 10, a connu du déchet dans son jeu au pied face aux perches. Le champion 2016 a surtout commis bien trop d'erreurs, d'approximations, de fautes, pour prétendre faire tomber Marcel-Deflandre.

Dans cette enceinte, Clermont et Oyonnax étaient repartis avec plus de cinquante points dans la musette, lors des deux premiers matches joués à domicile dans la saison. Le Racing a fait bien mieux, en restant à portée du bonus défensif jusqu'au bout du match. Mais les Ciel et Blanc repartent avec 0 point. Et pour le 24e match consécutif, Marcel-Deflandre a fait le plein (16 000 places), pour une nouvelle victoire en plus. Au terme d'un combat de tranchée.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze