Top 14 : la LNR annonce les renforcements de la promotion des jeunes joueurs et du plafond salarial

Top 14 : la LNR annonce les renforcements de la promotion des jeunes joueurs et du plafond salarial

Publié le , modifié le

Le dispositif qui contraint les clubs de Top 14 et Pro D2 à aligner des joueurs issus des filières de formation (Jiff) et celui qui régule la masse salariale vont être renforcés dès la saison prochaine, a officialisé mercredi la Ligue nationale de rugby (LNR).

Dès la reprise fin août, les clubs de Top 14 et Pro D2 devront présenter en moyenne 15 Jiff par feuille de match, contre 14 cette saison, sous peine de se voir retirer jusqu'à 12 points au classement, contre 10 actuellement, au démarrage de la saison suivante. 

Les clubs seront forcés d'aligner des joueurs formés en France

Cette moyenne sera calculée sur l'ensemble des rencontres de la saison, y compris la phases finales et sans enlever la feuille de match la plus haute ni la plus basse comme c'est le cas cette saison. Les clubs seront donc un peu plus forcés d'aligner des joueurs formés en France lors des matches décisifs. De 15, la moyenne requise passera à 16 à l'été 2019, puis 17 en 2021. Les clubs qui l'atteindront bénéficieront d'un "fonds Jiff" puisé dans le marketing et les droits TV. Parallèlement, le nombre de joueurs non Jiff autorisés à évoluer dans chaque club de Top 14 et Pro D2 diminuera d'une unité par année: de 16 en 2018, il passera à 15 en 2019, 14 en 2020 et 13 en 2021.
 

Maintien du Salary Cap

Pour ces différents dispositifs, les clubs promus continueront de bénéficier de paliers d'adaptation sur les deux saisons suivantes. Le salary cap est lui maintenu pour les trois prochaines saisons: le plafond salarial fixé à 10 millions d'euros passe à 11,3 M en intégrant pour simplifier les dérogations liées aux contrats espoirs, aux premiers contrats professionnels et aux jokers médicaux, qui représentent en cumulé 1,3 million. 

 

En revanche, le barème des sanctions en cas de dépassement de ce plafond salarial est alourdi avec une interdiction de recrutement pouvant aller jusqu'à trois saisons, en plus de sanctions financières. Cette dernière réforme, adoptée par le comité directeur de la LNR, devra être validée en assemblée générale le 14 mars.

France tv sport @francetvsport