L'entraîneur sud-africain Heyneke Meyer n'est plus le manageur du Stade Français
L'entraîneur sud-africain Heyneke Meyer n'est plus le manageur du Stade Français | AFP - FRANCK FIFE

Top 14 : Heyneke Meyer n'est plus le manager du Stade Français

Publié le , modifié le

Deux jours après la défaite face au Racing 92 (9-25), le manager du Stade Français Heyneke Meyer a présenté sa démission avec effet immédiat. Le Sud-Africain paye le mauvais début de saison du club francilien, dernier du Top 14, ainsi que des tensions au sein du groupe. Il quitte ses fonctions avec l'ensemble de son staff. Selon les informations de Midi Olympique, il serait provisoirement remplacé par le duo Laurent Sempéré - Julien Arias, deux historiques du club.

Le derby perdu ce week-end face au Racing 92 aura été fatal à Heyneke Meyer. Le manager du Stade Français, en danger depuis plusieurs matches, a présenté ce mardi à la direction du club sa démission avec effet immédiat. Le club francilien a confirmé l'information dans un communiqué publié en fin d'après-midi.

 "Mon intention a toujours été de faire ce qu’il y a de mieux pour ce club mythique qu’est le Stade Français Paris. Avec cela en tête, je donne aujourd’hui ma démission en tant que Directeur Sportif et Entraîneur Principal du Stade Français Paris. Cela a été un honneur et une magnifique aventure d’entraîner le Stade Français Paris ; j’ai apprécié chaque jour de mon expérience à Paris", a expliqué Meyer. 

En poste depuis 2018, le Sud Africain sort d'un début de saison catastrophique avec le Stade Français. Actuellement dernier du Top 14 après 9 journées, le club 14 fois champion de France a concédé sept défaites, dont une dernière fatale face au Racing. Meyer s'en va dans un climat de tensions, puisque la fronde des joueurs se faisait déjà ressentir depuis plusieurs mois. Yoann Maestri and co s'étaient notamment plaint des méthodes du coach sud-africain auprès du propriétaire du club, l'Allemand Hans Peter Wild. La veille, un autre Sud-Africain, l'ouvreur Morné Steyne, avait fait ses valises pour rejoindre son ancienne équipe des Bulls en déclarant à l'AFP: "Tout le monde n'est pas sur la même longueur d'onde. Tout le monde ne poursuit pas les mêmes objectifs".

Selon les informations révélées par Midi Olympique, c'est le duo des joueurs historiques Laurent Sempéré et Julien Arias qui devrait prendre l'intérim. Récemment, Wild avait décidé de nommer un autre ancien du club au poste de DG, puisque c'est désormais Thomas Lombard qui occupe ces fonctions. Après avoir donné les clefs du camion à Meyer qui avait fait partir un certain nombre d'anciens, l'actionnaire principal du club se tourne vers les "historiques". L'avenir est bien flou au sein du club de la capitale, qui reçoit Brive ce vendredi pour son premier match de la saison en Challenge Cup. 
 

francetv sport francetvsport