Stade Français - Bayonne
Le Stade Français a dominé Bayonne | Maxppp - Jean-Yves Lhors

Top 14: Grenoble et Bayonne perdent pied

Publié le , modifié le

En attendant le gros match de la soirée entre La Rochelle et le Racing, c'est en fin de tableau qu'ont été donnés les principaux enseignements de la 13e journée de Top 14. Une journée au cours de laquelle les deux derniers se sont encore inclinés: Bayonne sur la pelouse du Stade Français (51-5) et Grenoble à domicile face à Montpellier (37-51) au terme d'un match échevélé. Ces deux équipes perdent du terrain à distance de Lyon, premier non relégable après sa défaite devant Castres (19-23).

Comme, dans le même temps, Pau a battu le leader Clermont (40-35), l'écart s'est creusé et la situation devient assez compliquée pour Bayonne et Grenoble. 

Réactions:

Vincent Etcheto (entraîneur en chef de Bayonne): "On a envie de se cacher. J'ai envie de rentrer au fond du bus et après de me cacher dans ma chambre à l'hôtel. C'est la honte, j'ai honte, même si je dis bravo au Stade Français, qui a fait son match, qui a une équipe qui est meilleure que nous, on le sait. Mais on ne peut pas avoir une prestation de ce calibre-là: on prend un essai au bout de deux minutes (...), on subit, on fait une erreur -et grosse- de discipline, Greg (Arganese) fait une connerie, on se retrouve à 14, il n'y a rien à dire. Après c'est la déferlante, on essaye de jouer mais on se fragilise, on n'est pas efficace sur les premiers plaquages, quand on porte le ballon, en touche, en mêlée... Il n'y a rien, c'est le vide."

Rabah Slimani (pilier du Stade Français): "C'est très bien pour nous, on reste sur la lancée du match contre Montpellier, mais il ne faut pas non plus s'enflammer. Il faut quand même aller chercher quelque chose à l'extérieur. On a fait le travail ce soir, mais le championnat est encore long. On est à la 8e place (provisoire) mais le chemin est encore long."

Jono Ross (capitaine du Stade Français, troisième ligne): "On a respecté Bayonne. C'est une bonne équipe qui a gagné ses derniers matches chez elle. On a respecté notre structure, notre plan de jeu et on a fait ça bien ce soir. Il faut jamais regarder le classement, il faut prendre les matches les uns après les autres. Dès lundi, on va se focaliser sur Édimbourg (Challenge européen). Nous sommes de mieux en mieux. J'espère que cela continue."

Christian Grégoire