Gael Fickou.

Top 14 : Clermont s'impose à Jean-Bouin face au Stade Français

Publié le , modifié le

À l'occasion de ce dernier match de la 23e journée de Top 14, les Clermontois ont souffert pour s'imposer devant le Stade Français à Jean-Bouin (25-41). Menés à la pause, les 2es du classement ont su se montrer solidaires défensivement et réalistes dans leurs phases offensives pour revenir au score puis s'imposer. Dans la lignée d'un Jules Plisson très bon au pied avant son remplacement, les Parisiens n'ont pas démérité mais s'inclinent face à des Clermontois meilleurs dans la gestion des temps faibles.

Clermont se rapproche d'une qualification directe en demi-finale. Solides vainqueurs du Stade Français à Jean-Bouin, les Auvergnats font le trou au classement et, à l'instar du Stade Toulousain, sont toujours plus près du Final Four. Malgré plusieurs cadres laissés au repos à l'entame de la partie (Parra, Fofana, Lopez...) dans la perspective de la prochaine finale en Challenge européen, ils ont su revenir au score après avoir été menés durant presque toute la première période avant de sceller sa victoire en fin de rencontre.

Car rien n'a été facile ce dimanche pour l'ASM. Face à un Stade Français 9e au classement et dont une défaite viendrait compromettre les chances de raccrocher au top 6, la rencontre a été très engagée dès les premières minutes. Jules Plisson a brillé au pied dans le premier acte pour pousser les Parisiens en tête à 13-0, après un essai de Bonfils bien transformé. Mais quelques minutes plus tard, le carton jaune de Gael Fickou couplé à un essai de pénalité relancent les Clermontois. Naqalevu marque un deuxième essai transformé par Laidlaw pour redonner l'avantage aux visiteurs. Mais au jeu des pénalités, Plisson ne loupe rien et remet le Stade Français devant à la pause (19-17).

L'ASM fait plier le Stade Français en 2e mi-temps

Au retour des vestiaires, Clermont tente de remettre son jeu en place et est récompensé avec un nouvel essai de Naqalevu sur une superbe passe par dessus de Nanai-Williams. À l'heure de jeu, Ulugia plonge dans l'en-but après une grosse percée de Raka pour inscrire le 4e essai de l'ASM, transformé par Laidlaw. L'avantage définitif se précise même si Steyn inscrit une pénalité qui ramène le Stade Français à six points à moins d'un quart d'heure du terme. Les Franciliens poussent mais après une bonne mêlée, Falgoux vient dire adieu aux espoirs du Stade avec un cinquième essai, synonyme de bonus offensif (25-41).

Avec cette contre-performance, les Parisiens disent probablement adieu aux phases finales puisqu'ils comptent désormais 6 points de retard au classement sur La Rochelle, 6e.

francetv sport francetvsport