Top 14 Clermont Grenoble 112016
Le Grenoblois Fabien Alexandre plaque le Fidjien de Clermont Pecela Yato | AFP - Thierry Zoccolan

Top 14 : Clermont et Toulouse s'en sortent sur le fil

Publié le , modifié le

Clermont a battu Grenoble de justesse à domicile (21-20) et se construit une avance de neuf points sur ses poursuivants après dix journées de Top 14. Toulouse, pour sa part, a enlevé in extremis le derby face à Castres (16-15). Brive n'a fait qu'une bouchée de Bayonne qui a craqué dans la dernière demi-heure (26-9).

Marcel-Michelin a ainsi bien failli assister à la première défaite de la saison à domicile de ses Clermontois. Et ceci face à l'avant-dernier Grenoble, corrigé lors de toutes ses précédentes sorties. Certes privée de quelques internationaux français, l'ASM avait pourtant fière allure, alignant par exemple une charnière Morgan Parra-Camille Lopez. Mais les demis comme l'ensemble des Clermontois ont tremblé jusqu'au bout et cette mêlée, à la dernière minute, en faveur du FCG dans les 22 mètres auvergnats. Elle n'a donc finalement pas profité aux Grenoblois qui étaient passés devant à quinze minutes de la fin sur un essai d'Alexandre Dardet (18-20), avant une pénalité de Patrico Fernandez deux minutes plus tard au final synonyme de victoire pour l'ASM.

Toulouse revient de loin...

Comme les Jaunards, les Rouge et Noir, auteurs de leurs première victoire de la saison à l'extérieur le week-end dernier (à Pau), se sont fait peur à la maison face à Castres, tout proche de décrocher son premier succès dans la Ville rose depuis... 38 ans! Comme Grenoble, le CO a eu une dernière munition en mêlée, qui n'a rien donné. Et comme Clermont, Toulouse, privés de six internationaux et d'autres joueurs blessés, a pu pousser un ouf de soulagement à l'issue d'une partie sans envolées en raisons de conditions climatiques difficiles.

La situation était encore plus mal embarquée pour les hommes d'Ugo Mola que pour l'ASM, menés 12 à 3 à la mi-temps et qui n'ont pris la tête qu'à deux minutes de la fin, sur une pénalité de Samuel Marques. Castres, qui aurait pu franchement se relancer dans la course à la qualification, pourra lui regretter celle manquée par Rory Kockott à vingt minutes de la fin et des 22 mètres face aux poteaux qui aurait permis à son équipe de mener 18 à 13.

Suit derrière le trio de poursuivants de Clermont, Bordeaux-Bègles, qui a dominé à domicile (37-19) un Stade Français trop diminué pour espérer glaner son premier succès hors de la capitale.
 

francetv sport @francetvsport