Craig Laidlaw AFP
Craig Laidlaw | AFP

Top 14 : Clermont domine Lyon et rejoint Toulouse en finale

Publié le , modifié le

L'ASM Clermont-Auvergne s'est qualifiée pour la finale du Top 14 en s'imposant face à Lyon (33-13). Un ton au-dessus de leurs adversaires, les Clermontois ont pris le contrôle du match dès la première période. Ils ont parfaitement géré leur avance pour rejoindre Toulouse, tombeur de La Rochelle samedi.

Toulouse-Clermont, acte 5 ! L'ASM a validé son billet pour la finale du Top 14 en dominant Lyon (33-13), dimanche à Bordeaux. Les Auvergnats disputeront leur 14e finale du championnat de France et devront briser une mauvaise série face à Toulouse, vainqueur de La Rochelle samedi. Les Haut-Garonnais sont sortis victorieux des quatre affrontements à ce niveau entre les deux équipes, la dernière fois en 2008 (26-20).

à voir aussi Top 14 - Revivez la victoire de Clermont contre Lyon Top 14 - Revivez la victoire de Clermont contre Lyon

Lyon frappe en premier 

Les dix premières minutes ont servi de tour de chauffe aux deux formations, avec un rude duel physique. Le LOU a su tirer son épingle du jeu en contrant un coup de pied de dégagement de Camille Lopez. Le ballon a été ramassé par Pierre-Louis Barassi, bien relayé au sol. L'ancien Clermontois Noa Nakaitaci a ensuite parfaitement décalé Liam Gill, venu à hauteur de l'ailier avant d'aller aplatir sur la ligne d'en-but (0-5, 11e). Jonathan Wisniewski, l'ouvreur du LOU, a buté sur le montant lors de la transformation. 

Les Auvergnats se sont d'abord reposés sur le pied de Greig Laidlaw pour rester au contact. Le demi de mêlée a ramené son équipe à deux points sur une pénalité (3-5, 13e) avant de voir Wisniewski lui répondre (3-8, 19e). Une nouvelle fois sollicité à la 24e plein axe sous les poteaux, il a répondu présent (6-8). Avant de donner l'avantage à l'ASM pour la première fois quatre minutes plus tard. La concrétisation logique d'une domination clermontoise de plus en plus évidente.

Penaud détonateur

Et elle n'allait pas s'arrêter là. Dominateurs dans le combat, les joueurs de Franck Azéma ont bousculé leurs adversaires au sol pour obtenir une faute et trouver une touche dans le camp lyonnais. Le lancement est parfait, avec deux feintes au centre, et Isaia Toeava lancé par Lopez derrière. Le ballon a fini par atteindre Damian Penaud, décalé seul sur l'aile (14-8, 31e). Toujours à 100%, Laidlaw a ajouté deux points de plus à son équipe. 16-8 à la pause

La deuxième période a continué un temps sur le même rythme, avec une pression constante des Clermontois. Les Lyonnais ont craqué en mêlée, entraînant l'expulsion temporaire du pilier Clément Ric pour une succession de fautes. L'ASM a rapidement profité de cette supériorité numérique pour creuser l'écart. Dans la minute suivante le carton jaune, Penaud a percé la ligne lyonnaise avant de servir Alivereti Raka. Une offrande pour le Fidjien et 15 points d'avance pour Clermont, après un nouveau coup de pied réussi par Laidlaw (23-8, 53e).

Réveil trop tardif du LOU

En route vers la finale, les Jaunards ont légèrement lâché leur mainmise sur le match. Un temps fort lyonnais récompensé par une occasion d'essai sur une combinaison en touche. Une action interrompue illégalement par Lopez, en position de hors-jeu et logiquement sanctionné d'un carton jaune (66e). Sur un ballon porté du LOU à cinq mètres de l'en-but, Deon Fourie a relancé son équipe (23-13, 67e). Mais un nouvel échec de Wisniewski, trouvant le poteau pour la troisième fois de la partie, a ramené ses coéquipiers sur terre. Clermont a assuré son succès avec une nouvelle pénalité de Laidlaw (7/7 au pied), puis un ultime essai de George Moala dans une défense lyonnaise déjà rentrée aux vestiaires (33-13,  81e). 

à voir aussi Le Stade Toulousain dompte La Rochelle et retrouve la finale du Top 14 Le Stade Toulousain dompte La Rochelle et retrouve la finale du Top 14