Castres La Rochelle

Top 14: Castres - La Rochelle, le choc de la relance

Publié le , modifié le

Le choc entre Castres et La Rochelle, deux candidats à la qualification, pour le compte de la 21e journée du Top 14 promet de belles étincelles. Car les Castrais doivent se relever après leur défaite au Stade Français, qui était la 1re depuis leur humiliation à Marcel-Deflandre fin décembre (53-27). Du côté des Maritimes, la qualification pour les demi-finales de Challenge Cup pourrait remettre le collectif en ordre de marche, lui qui reste sur quatre défaites consécutives en championnat.

"En terme de combat et d'agressivité, on a retrouvé ce qu'on faisait en début de saison". Pierre Bourgarit, nouvel international, veut croire en un week-end de Top 14 différent des derniers. Depuis quatre journées, son équipe de La Rochelle revenait irrémédiablement à la maison sans victoire. Des résultats et des conséquences majeures. De la 11e à la 16e journée, l'équipe n'a pas quitté le trio de tête. Aujourd'hui, avant cette 21e journée, elle est à la porte du Top 6 (7e), à égalité de points avec l'UBB, 6e. Mais en battant la semaine dernière Bristol pour s'ouvrir les portes des demi-finales de la Challenge Cup, les Maritimes ont peut-être repris un chemin plus vertueux. "On a reconstruit une confiance", assure le demi d'ouverture Ihaia West

Des Castrais revanchards

Cette nouvelle confiance sera testée grandeur nature à Castres, chez le champion de France en titre. "On sait très bien que dans le combat, il ne va pas falloir qu'on passe à côté, car c'est une équipe qui commence par là", avertit Pierre Bourgarit. Une formation castraise qui avait enchaîné 6 victoires de rang, et pas des moindres (contre Clermont, à Pau, contre le Racing, à Lyon) avant de chuter lors de la précédente journée au Stade Français. Une équipe revancharde d'autant plus qu'elle avait encaissé un très sévère (53-27) lors du match aller à La Rochelle. 

C'est donc un gros combat qui s'annonce entre deux formations qui aspirent à conquérir l'une des quatre places de barragiste. Avec deux points d'avance sur leurs adversaires du jour, les Castrais ont un avantage. Ils ont surtout bénéficié d'un week-end de repos, pendant que les Rochelais livraient bataille en Challenge Cup, laissant sûrement de l'énergie et de l'influx. Mais ils ont aussi récupéré de la confiance...