Brive - Lyon - 2012
Arnaud Mela et ses coéquipiers de Brive ont pris le dessus sur Lyon | AFP - PHILIPPE DESMAZES

Top 14 - Brive marche sur Lyon

Publié le , modifié le

Brive a facilement dominé Lyon ce vendredi lors d'un match en retard de la 17e journée de Top 14 (9-22) grâce notamment à un essai de Cooke (à la 63e min). Un succès qui compte énormément dans la course du club pour le maintien. En revanche, l'horizon s'obscurcit pour Lyon, lanterne rouge du championnat. Agen remonte à la 8e place du classement grâce à son succès sur Castres (23-12).

Sale temps sur Lyon. La lanterne rouge du championnat a concédé une défaite douloureuse lors de la 17e journée de Top 14 contre Brive (9-22). Leur 12e défaite de la saison, une mauvaise opération comptable pour le Lou qui voit se rapprocher le spectre de la relégation. En revanche, du côté de Brive, le sourire était de mise. Ce succès leur permet de passer de la 11e à la 10e place. Surtout, ils possèdent désormais 8 points d'avance sur le premier relégable, Biarritz (13e).

Dans un match entaché par une bagarre générale durant la seconde période, alors que les deux formations étaient à égalité (12-12), la différence c'est surtout faîte au pied. Mathieu Belie (4 pénalités et une transformation) a rapidement su faire pencher la partie en faveur des siens. En face, les trois coups de pied réussi par Lee Thomas (21, 28, 36) n'ont pas suffi à inverser la tendance. Le seul essai a été inscris par Ronnie Cooke et a assuré la victoire de Brive à la  61e min.

Agen recolle au classement

Dans l'autre match de ce vendredi, Agen a dominé à la surprise générale le Castres Olympique (23-12). Réaliste, le SUAL est parvenu à inscrire deux essais pas l'intermédiaire de Muller (6e) et Vaka (51e). Castres laisse passer l'occasion de rejoindre Toulon à la 3e place du podium. Du côté d'Agen, c'est la première victoire depuis le 31 décembre. Une victoire qui leur offre une réelle bouffée d'oxygène. Ils comptent désormais 15  points d'avance sur le premier non relégable.

Vincent Fossiez @VincentFossiez