Ian Madigan a été précieux face au Racing 92
Ian Madigan a été précieux face au Racing 92 | NICOLAS TUCAT / AFP

Top 14 : Bordeaux résiste au Racing, La Rochelle et Clermont dos-à-dos

Publié le , modifié le

Pour la reprise du Top 14, l'ambiance de la soirée était aux revirements, aux course-poursuites et au suspens. le Stade Français a roulé sur Grenoble (49-20), pendant que Clermont se livrait à un jeu du chat et de la souris avec la Rochelle (30-30), Lyon a dû se contenter d'un nul contre Brive pour son retour en Top 14 (15-15), Toulouse a renversé la situation contre Montpellier (20-12), Castres s'est imposé contre Pau (28-11) alors que le choc entre Bordeaux-Bègles et le Racing Metro n'a pas répondu aux attentes (15-9).

Pour la reprise du Top 14, les clubs sont encore en rodage. Résultat : des équipes parfois timorées et des scores serrés. Seules deux exceptions à ces débuts sur les dents : le Stade Français a roulé sur Grenoble (47-20) et Clermont s'est livré à un jeu du chat et de la souris avec la Rochelle (30-30). Lyon a cédé le nul face à Brive (15-15), Toulouse a dominé  Montpellier (20-12), Castres s'est imposé contre Pau (28-11) alors que le choc entre Bordeaux-Bègles et le Racing Metro n'a pas répondu aux attentes (15-9).

Thriller entre La Rochelle et Clermont, le Stade Français déroule 

Malgré la mer et le beau temps, La Rochelle ressemble souvent à un Enfer pour les cadors du championnat de France. Devant à quelques minutes de la pause (24-10 à la 39e), les Clermontois pensaient sans doute avoir fait le plus dur grâce à des essais de Noa Nakaitaci (2e), Arthur Iturria (16e) et David Strettle (31e). Mais des fautes répétées en mêlée ont offert à La Rochelle un essai de pénalité, deuxième réalisation après celle de Gabriel Lacroix (10e). En deuxième période, les Rochelais sont même parvenus à prendre l'avantage grâce à un essai de Ricky Januarie (61e) et une pénalité de Brock James, transfuge clermontois. Mais Morgan Parra a redonné l'avantage aux demi-finalistes du dernier Top 14 (27-30). Brock James a conclu la rencontre d'une ultime pénalité, ramenant les deux équipes à égalité (30-30).. 

De son côté, le Stade Français avait à coeur de bien démarrer le championnat après une saison de galère (12e). C'est chose faite avec une large victoire des Parisiens contre Grenoble (54-20). Six des sept essais de la rencontre ont été inscrit en seconde période, Paris prenant l'avantage dans le premier acte surtout grâce au pied de Jules Plisson (4 pénalités en première mi-temps, 7 au total) et un essai de Paul Williams (5e). Le show, sans doute hommage aux paillettes de l'ancien président Max Guazzini, a vraiment débuté à la 69e. Rémi Bonfils a ouvert les vannes, suivi par Clément Daguin (72e), Hugh Pyle (74e) et Waisea (80e). Gio Apion a inscrit les deux essais grenoblois (45e, 77e).

Bordeaux dompte le Racing 92, Toulouse domine Montpellier, 

Le premier choc de la saison n'a pas été un grand spectacle en l'honneur du jeu. Bordeaux s'en est remis au pied de sa recrue-phare, l'Irlandais Ian Madigan, pour s'imposer contre le champion de France en titre (15-9). Arrivé cet été du Leinster, il a inscrit l'intégralité des points bordelais (5 pénalités) répondant aux neuf points de la légende néo-zélandaises Dan Carter. L'expulsion de Louise-Benoit Madaule (79e) en toute fin de match n'a pas eu d'influence sur le résultat final. Toulouse s'est imposé contre Montpellier (20-12) grâce à deux essais d'Alexis Palisson (10e) et Florian Fritz (55e). Le demi d'ouverture Benjamin Botica a inscrit les douze points héraultais sur pénalité. 

Lyon et Brive se neutralisent, Castres s'impose contre Pau

Duel de buteur dans le Rhône ! Frédéric Michalak, nouvelle recrue du LOU pour son retour dans l'élite, et le Briviste Gaëtan Germain se sont rendus coup pour coup. Cinq pénalités chacun pour un match nul 15-15. Castres, malgré un carton rouge précoce de Rory Cockott (19e) pour un piétinage volontaire de la cheville de Julien Tomas, s'est imposé contre Pau (28-11). Alex Tulou (38e), Thomas Combezou et Eric Slone ont inscrit les trois essais du CO. Jale Vatubua s'est illustré pour Pau dès le premier quart d'heure (16e).