Baptiste Serin Bordeaux-Bègles - Stade Toulousain 2503217
Baptiste Serin a marqué deux pénalités contre Toulouse, lors de la victoire de Bordeaux-Bègles. | NICOLAS TUCAT / AFP

Top 14 : Bordeaux-Bègles s'impose contre Toulouse (20-11) et reste en course pour les barrages

Publié le , modifié le

Le derby de la Garonne entre Bordeaux-Bègles et le Stade Toulousain a vu la victoire des Bordelais, à la suite d’un match manquant de rythme en première période et haché par de nombreuses fautes dans le dernier acte (20-11). Avec cette victoire, les coéquipiers de Baptiste Serin restent en course pour une possible qualification pour les barrages de la phase finale du Top 14. Toulouse semble avoir perdu quasiment tout espoir de qualification.

Match haché et retournement de situation. Voilà comment résumer le match entre Bordeaux-Bègles et Toulouse, remporté par des Bordelais qui peuvent remercier leurs buteurs Ian Madignan et Baptiste Serin, qui ont marqué quasiment tous les points de leur équipe, avant un essai de Yann Lesgourgues dans les dernières minutes.

Après onze minutes, c’est pourtant le Toulousain Maxime Médard qui conclut une belle séquence Rouge et Noir, non transformé par Jean-Marc Doussain. La rencontre s’est ensuite éteinte jusqu’à la mi-temps. Au retour des vestiaires, les Bordelais tentent de réagir. Ashley-Cooper pense faire le plus dur, mais l’international australien de Bordeaux se fait surprendre par le rebond à quelques mètres de la ligne d’en-but.

Bordeaux-Bègles retourne la situation

Les locaux vont trouver des ressources ailleurs, dans les pénalités et les fautes données par les Toulousains. Rentré à la place de Ian Madignan, Baptiste Serin est impeccable face aux poteaux en permettant à son équipe de repasser devant. Enfin, Yann Lesgourgues est à la finition d’une superbe contre-attaque et scelle la victoire de son équipe.

Au classement, Bordeaux, avec 49 points, revient à trois points de Pau. De son côté, Toulouse reste à 5 points des Palois et de la sixième place, synonyme de qualification pour les barrages de la phase finale. Mais ce soir, les Rouge et Noir ont perdu de précieux points dans cette lutte.

Déclarations : 

Ugo Mola (manager de Toulouse):

"Honnêtement, j'ai besoin de le voir pour essayer d'un peu mieux comprendre comment on peut avoir deux visages totalement si éloignés. Un visage conquérant, appliqué et dominant toute la première partie et à partir de l'heure de jeu, on ne trouve pas la solution, on arrive plus à mettre de vitesse, on a peu de ballons et Bordeaux commence à retrouver son rugby, à nous mettre à défaut sur un rugby un peu plus ambitieux, et la sortie, on craque. Un énième bras de fer lâché, c'est râlant. C'est surtout notre indiscipline qui nous fait très mal ce soir, car cela a permis à l'UBB qui n'était pas dans un grand soir de rester à portée de fusil. On n'a pas été suffisamment tueur d'entrée de match, plus ce drop qui touche la barre. C'est un peu un copier-coller de Brive, Bayonne, Grenoble où on pense prendre le meilleur, et au fil du temps, on a du mal à inverser la tendance et remettre la main sur le ballon, on est très indiscipliné et on le paye cash".

Guillaume Gorgeu @g_gorgeu