Bordeaux-Bègles

Top 14 : Bordeaux-Bègles corrige une équipe bis de Clermont

Publié le , modifié le

L'Union Bordeaux-Bègles a remporté ce dimanche face à Clermont le choc de cette 7e journée de Top 14 (42-15). Les hommes de Christophe Urios ont pris le pas sur leurs adversaires du soir en deuxième période et empoché par la même occasion le bonus offensif.

De choc il n'y en aura finalement pas eu ce dimanche entre l'Union Bordeaux-Bègles et Clermont. La faute à une équipe auvergnate venue en tongs à Chaban-Delmas. Sans la plupart de ses titulaires habituels, les hommes de Franck Azéma ont pourtant tenu tête durant une trentaine de minutes avec notamment un essai des visiteurs par le biais de Tuicuvu.

Un jaune et puis s'en va

C'est le moment choisi par le Clermontois Moala pour s'occuper illégalement de Dubié avec un plaquage haut sanctionné d'un carton jaune par l'arbitre M. Charabas. Les conséquences ne se font pas attendre. Sept minutes plus tard, Tamanivalu conclut un joli mouvement collectif pour assommer une première fois les Jaunards (20-10) juste avant la pause.

Au retour des vestiaires, le scénario a peu varié. Cordero, après un franchissement de Tamanivalu, a creusé l'écart en l'écart (28-10) mais Lanen lui a répondu sur pénal-touche cinq minutes plus tard (56e). Dans sa quête du bonus, l'UBB a alors accéléré, en multipliant les séquences énergivores et au sortir de la plus éreintante d'entre toutes (4 minutes 39 secondes), elle a fait le break par Lesgourgues, crampé au début de l'action (35-15).

Top 14 : Bordeaux-Bègles corrige une équipe bis de Clermont
© AFP

Bordeaux sur le rythme lyonnais 

Avec un banc au diapason niveau physique, Les hommes de Christophe Urios ont propulsé Dubié arrivé idéalement à hauteur derrière pour délivrer Chaban à six minutes du terme et s'offrir enfin le bonus tant attendu.

Longtemps imprécis, avec des maladresses et des mauvaises connexions inhabituelles par rapport à leurs dernières sorties domestiques, les Girondins ont finalement eu la peau de l'ASM à l'usure en faisant voler en éclats le verrou défensif visiteur, à bout de souffle après l'heure de jeu. Une victoire bonifiée précieuse qui leur permet ainsi de reprendre seuls la place de dauphins en Top 14, à 4 points du leader lyonnais.