Top 14 : Ashton le glouton

Top 14 : Ashton le glouton

Publié le , modifié le

Face à Clermont, Chris Ashton a égalé le record d'essais sur une saison en Top 14 (21) et dispose encore de quatre matchs, au moins, pour effacer des tablettes le co-meilleur marqueur, le Fidjien Napolioni Nalaga. Pas de doute, les dirigeants du RC Toulon ont eu le nez creux en recrutant l'ex-international anglais...

Il ne l'a pas effectué 21 fois, certaines circonstances de jeu l'en empêchant de temps en temps, mais l'occasion était trop belle contre Clermont, balayé 49-0 dimanche. Profitant d'une offrande de Mathieu Bastareaud, Chris Ashton a filé tout droit vers la ligne d'essai adverse et, à la grande joie de Mayol qui n'attendait que ça, a gratifié le public de son célèbre "Ash Spash" ! Ce plongeon dans l'en-but, véritable saut de l'ange avec les bras tendus vers l'avant, est la marque de fabrique de l'Anglais qui, dès que l'occasion le permet, signe ses essais de cette spectaculaire signature.

Pour sa première saison en Top 14, Ashton a pu parfaire sa technique de plongeon. Même si le club varois tourne parfois sur trois cylindres, la mécanique britannique, elle, ne connait pas de raté. On savait que le record de Napolioni Nalaga, 21 essais en 2009, était dans les cordes d'Ashton. Parti sur des bases élevées dès ses premiers matchs, il n'a jamais fléchi et, à quatre journées de la fin de la saison régulière, il vient donc de l'égaler. Comme un symbole, cela s'est produit face à Clermont, l'ancien club de l'ailier fidjien... 

La revanche d'un banni

Pour Ashton, comme pour le président du RCT Mourad Boudjellal qui a été débaucher l'Anglais chez les Saracens, il s'agit d'un pari risqué mais réussi. Car il ne faut pas oublier que ce joueur de 30 ans était devenu quelque peu "persona non grata" en Angleterre. En tout cas pour le sélectionneur Eddie Jones qui ne comptait plus sur lui après la débandade de la Coupe du Monde 2015. Une fourchette sur Luke Marshall en Coupe d'Europe lui vaudra 10 matchs de suspension qui ne feront que précipiter son retrait du XV de la Rose. Et sa signature à Toulon a entériné la mise au ban...

Pourtant, Ashton aura marqué les esprits autant que des essais, 19 en 39 sélections, lors de son passage sous le maillot blanc. A Toulon, il n'a pas changé sa recette pour aplatir derrière la ligne : un sens du jeu qui lui vient du XIII (il a même été international anglais dans cette discipline avant de passer au XV) et une vitesse de pointe ébouriffante. Certes, Ashton ne va pas faire se lever les foules par des crochets félins ou des passes à l'aveugle mais il demeure d'une efficacité absolue. So english, finalement. 

Julien Lamotte