Top 14 : Après sa défaite en ouverture, le Stade toulousain réagit en battant La Rochelle

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Cheslin Kolbe, l'ailier du Stade toulousain, à l'essai contre La Rochelle
Cheslin Kolbe, l'ailier du Stade toulousain, à l'essai contre La Rochelle | AFP - Frederic SCHEIBER

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après sa défaite rageante en ouverture du Top 14 contre Clermont (33-30) la semaine dernière marquée par deux cartons rouges, le Stade toulousain s'est relevé ce samedi en venant à bout de La Rochelle (39-23). L'ailier sud-africain Cheslin Kolbe a été le grand artisan du succès toulousain grâce à deux essais. Deux premiers matches à plus de trente points, les Rouge et Noir sont partis sur des bases offensives élevées. La Rochelle chute pour la première fois cette saison après sa victoire contre Toulon pour la première journée (29-15).

Le Stade Toulousain a remporté sa première victoire de la saison en s'imposant à domicile face à La Rochelle (39-23), grâce notamment aux 24 points de Thomas Ramos, samedi à l'occasion de la 2e journée de Top 14. Devant 5 000 personnes, la jauge maximale autorisée en Haute-Garonne, les Toulousains ont enchaîné un dix-neuvième match consécutif sans défaite (18 victoires, 1 nul) à domicile où ils sont invaincus depuis presque deux ans et un revers face au voisin castrais, le 29 septembre 2018 (22-26).

Une préparation pour le quart de finale de Coupe d'Europe

Hormis la titularisation de Jerome Kaino en deuxième ligne pour compenser la double absence de Richie Arnold et Iosefa Tekori, expulsés une semaine plus tôt à Clermont (30-33), le staff toulousain a aligné une équipe très proche de celle qui devrait ferrailler face aux Irlandais de l'Ulster, à domicile dimanche prochain, en quart de finale de Coupe d'Europe.

La charnière Dupont-Ntamack reconduite, le retour de Yohan Huget sur une aile et la titularisation de Thomas Ramos à l'arrière : cette rencontre face à La Rochelle avait tout du dernier test avant ce quart de finale tant attendu, le premier gros rendez-vous de la saison. Et la mission a été remplie même si les Toulousains se sont détachés dans les dix dernières minutes seulement. Pour se mettre dans les meilleures conditions, ils ont d'abord confisqué le ballon tout en profitant de l'indiscipline rochelaise pour prendre les devants sur un premier essai de Cheslin Kolbe (10-0, 11e).

à voir aussi Top 14 : Montpellier surclassé par le Racing 92, Pau confirme face à Agen Top 14 : Montpellier surclassé par le Racing 92, Pau confirme face à Agen

Si les Toulousains s'étaient facilement imposés face aux Rochelais le 20 août dernier lors d'un match amical (38-0, 6 essais), l'opposition fut cette fois bien plus consistante. En faisant moins de fautes et en gardant le ballon, les Maritimes ont même égalisé sur un essai en force de leur pack concrétisé par le talonneur international Pierre Bourgarit (10-10, 21e), qui a fêté samedi ses 23 ans.

Cheslin Kolbe étincelant

C'était sans compter sur le facteur X du Stade Toulousain, son ailier virevoltant Cheslin Kolbe. Un exploit personnel du champion du monde sud-africain et l'efficacité devant les perches de Ramos offraient ainsi un petit matelas d'avance au groupe rouge et noir à la pause (20-10).

Les Rochelais ont dû eux composer avec les sorties sur blessure en première période de Bourgarit et du numéro 8 de l'équipe de France Grégory Alldritt. Trois pénalités de l'inévitable Ramos ont ensuite permis aux Toulousains de garder la tête malgré un bel essai collectif conclu par l'arrière rochelais Dillyn Leyds (26-20 59e).

Revenue à trois points à dix minutes de la fin (26-23), La Rochelle était finalement punie par le pied de Ramos, auteur de 24 points (9/10), puis par un dernier essai de Sofiane Guitoune. Toulouse reste intraitable dans son antre. L'Ulster est prévenue.

AFP