La défense du Racing rompt face à l'Agenais Tilsley
L'ailier agenais George Tilsley résiste aux internationaux du Racing Chavancy et Thomas pour inscrire un essai | AFP - Thierry BRETON

Top 14 - Agen fait tomber le Racing 92 réduit à 14 avant la pause

Publié le , modifié le

Réduit à 14 avant même la mi-temps après un carton rouge reçu par le centre Tuitavake, le Racing 92 a subi son premier revers de la saison, sur le terrain d'Agen (23-19) lors de la 2e journée du Top 14. Il y a deux ans, presque jour pour jour, les Racingmen avaient pris la marée à Armandie (30-18). Avec le bonus défensif arraché à la dernière seconde. Malgré le retour des internationaux français (Dulin et Chavancy titulaires, 4 autres sur le banc), le club francilien a subi la loi du promu, qui réagit bien après la claque reçue à Montpellier la semaine dernière (48-19).

Premier match à domicile, pour un promu une semaine après avoir pris près de 50 points à Montpellier, c'est déjà un tournant. Les Agenais se savaient sous pression à l'heure de recevoir à Armandie le Racing 92. En quête d'un rachat après une saison passée décevante et marquée hors du terrain par cette absorption finalement ratée avec le Stade Français, le club francilien avait l'ambition de marquer de gros points pour ce premier déplacement de la saison. Surtout après le succès étriqué à domicile la semaine dernière contre Castres (25-21). Hormis Vakatawa, laissé en tribune, le staff Ciel et Blanc avait donc relancé avec parcimonie ses internationaux, de retour de leur préparation "made in" équipe de France. Dulin et Chavancy titulaires, Machenaud, Le Roux, Chat et Ben Arous sur le banc, Carter à l'ouverture, le Racing mettait du lourd pour bien finir le match. 

Le problème, c'est que les visiteurs ont été contraints de jouer toute la deuxième période à 14. Le trois-quarts centre Anthony Tuitavake a en effet été exclu pour un plaquage dangereux à la fin d'une première période dominée par les siens, qui avaient pris les devants sur un essai de l'arrière Brice Dulin (3-7, 20e). A 15 contre 14, le SUA a dominé la suite de la rencontre, inscrivant deux essais par le Sud-Africain Januarie et par le Néo-Zélandais Tilsley. Mais avec un essai de Thomas, et surtout un dernier effort collectif dans les arrêts de jeu conclu par Bernard Le Roux, le Racing est parvenu à arracher in-extremis le bonus défensif.