Top 14 (7e journée) - Brive se paie le Racing 92

Top 14 (7e journée) - Brive se paie le Racing 92

Publié le , modifié le

Reçu trois sur trois ! Pour son troisième match à domicile de la saison, le CA Brive n'a pas tremblé et ne s'est pas laissé intimider par le champion de France en titre. En effet, les Corréziens ont fait preuve de solidarité et de détermination pour venir à bout du Racing 92 (25 à 16) et grimpe provisoirement à la 6e place du Top 14. La réussite insolente de son buteur et meilleur réalisateur du championnat, Gaëtan Germain, sept sur sept aux pieds et auteur de 20 points, aura clairement été décivise. Le Racing, de son côté, n'arrive toujours pas à gagner loin de ses bases.

Humilié à Montpellier la semaine dernière (42-13), le CA Brive souhaitait réagir ce soir à domicile contre les champions de France en titre, le Racing 92. C'est chose faite, et avec la manière en plus ! Les Franciliens  confirment leur profond malaise lorsqu'il s'agit de jouer ailleurs qu'à Colombes puisqu'ils viennent d'enchaîner une quatrième défaite consécutive à l'extérieur en Top 14... Pas très rassurant pour les hommes du duo Travers/Labit, en panne de solutions, surtout ce soir en l'absence de Dan Carter et malgré le bel essai de Juan Imhoff, parfaitement lancé par Nakarawa et Tales (10e).

Germain règle toujours la mire

Du coup, les Coujoux ont profité de cette sale période que travers le Racing. Les locaux se sont tout simplement transcendés pendant 80 minutes pour remuer le pack du Racing, mis à mal par la puissance de la mêlée adverse et de l'excellent Sisa Koyamaibole, auteur d'un immense match récompensé par un essai inscrit tout en puissance (30e). Mais l'homme de la rencontre, encore une fois du côté du Stade Amédée-Domenech, c'est bien l'arrière du CA Brive, Gaëtan Germain.

Le meilleur réalisateur du championnat de France a encore régalé avec ses pieds puisqu'il affiche un 100% magnifique, à sept sur sept. Pénalités à près de 50 mètres ou excentrées des deux côtés du terrain, plus rien n'arrête pour celui qui a inscrit 20 des 25 points corréziens... Même dans les derniers instants de la rencontre, alors qu'il avait clairement le gonfle de la victoire face à lui, il n'a pas tremblé et gardé toute sa lucidité qui fait de lui le meilleur buteur du Top 14 jusqu'ici.

Les Racingmen vont donc devoir rapidement changer de stratégie s'ils veulent ramener des points à l'extérieur. Si l'effectif permet un turnover de qualité, il est évident que l'absence de Carter, dans des matches engagés comme celui-ci pèse beaucoup trop. Le pack francilien a également souffert face à l'agressivité positive de Brive qui a su en profiter. Pendant ce temps-là, ce qui est sûr, c'est que les Brivistes filent tout en haut du classement (6e à 5 points de l'ASM, leader)... Alors que le champion en titre plafonne en bas (10e) avec 14 points seulement, et à onze longueurs des Auvergnats. Oui, la situation est alarmante. Et Brive a juste jeté un peu plus d'huile sur le feu...

Quentin Ramelet @Quentin_Ramelet