Top 14 : Bordeaux-Bègles arrache le nul à Montpellier

Publié le , modifié le

Auteur·e : Maxime Gil
Cameron Woki
Cameron Woki | PASCAL GUYOT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'Union Bordeaux-Bègles a arraché le match nul à Montpellier, dimanche, lors de la 5e journée de Top 14. Malgré une rencontre cadenassée, les Girondins préservent leur invincibilité mais laissent filer la première place. Deuxième match sans succès pour le MHR.

Cette fois, l'UBB n'a pas pu suivre. Au lendemain de la victoire de Lyon sur la pelouse du Racing 92, Bordeaux-Bègles se devait de gagner à Montpellier pour rester collé au leader incontesté du Top 14. Mais dans l'Hérault, les joueurs de Christophe Urios ne sont pas parvenus à ramener une cinquième victoire consécutive. Les Girondins ont dû se résoudre à partager les points avec le MHR : logique compte-tenu de la physionomie de la rencontre.

L'UBB avait le match en main

Un match marqué sans grande envolées et avec beaucoup d'erreurs techniques. Marco Tauleigne est toutefois parvenu à franchir la ligne montpelliéraine à la demi-heure de jeu (33e). L'UBB pensait même tenir un précieux succès à Montpellier après que Scott Higginbotham a inscrit le deuxième essai bordelo-béglais (63e). Mais le pied d'Aaron Cruden (7e, 37e) et de Benoît Paillaugue (50e) ont maintenu les Héraultais en vie, avant que Martin Devergie (69e) ne fasse basculer les hommes de Xavier Garbajosa en tête. Un revirement accentué par la botte d'Anthony Bouthier (72e) mais Botica a répliqué dans la foulée (75e). 

Mathieu Jalibert, la nouvelle rechute

Deux points au goût particulier pour l'UBB : si les Girondins peuvent se gargariser de ne pas avoir concédé leur première défaite de la saison malgré 20 minutes en infériorité numérique après les cartons jaunes reçus par Lekso Kaulashvili (18e) et Florian Dufour (68e), ils devront faire sans Mathieu Jalibert pendant de nombreuses semaines.

Titulaire, le jeune demi d'ouverture est sorti à la mi-temps sur blessure et souffrirait d'une fracture de l'avant-bras. Une nouvelle rechute pour celui qui avait déjà été éloigné des terrains pendant plusieurs mois après une rupture partielle du ligament croisé postérieur du genou gauche, contractée en février 2018 lors de sa première sélections avec le XV de France.

Maxime Gil gil_maxime_34