Top 14 - 4e journée : le RCT se fait peur mais s'impose face au Racing 92 (32-29)

Publié le , modifié le

Auteur·e : Maxime Gil
Top 14 - 4e journée : le RCT se fait peur mais s'impose face au Racing 92 (32-29)

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Toulon s'est fait (très) peur mais s'est imposé à domicile face au Racing 92 (32-29), en clôture de la 4e journée du Top 14. Alors qu'ils menaient de 19 pts, les Toulonnais n'ont gagné que d'une courte tête face à des Franciliens qui ont failli réaliser un incroyable come-back. Surtout, les joueurs de Laurent Travers ont inscrit 4 essais à des Toulonnais pas totalement rassurés au sortir de leur prestation.

Il y avait de la tension lorsque, à quelques secondes de la fin du match, le Racing 92 investissait les 30 mètres du RCT. Une ultime offensive qui a donné quelques sueurs froides à Patrice Collazo et aux supporteurs toulonnais. Car Toulon n’a alors que trois petits points d’avance. Surtout, les Racingmen sont survoltés depuis plusieurs minutes et sont en mesure de renverser le cours du match. Finalement, un en-avant vient anéantir les derniers espoirs franciliens, qui repartent avec un bonus défensif décoché à l’orgueil, dimanche 15 septembre, en clôture de la 4e journée de Top 14 (32-29).

Une histoire d'interceptions

Car à une demi-heure de la fin du match, les Varois comptaient 19 points d’avance sur une pâle équipe du Racing 92 (29-10). Un score acquis grâce à une maîtrise totale du premier acte, récompensée par deux essais de Julien Heriteau (10e), sanctionnant une montée défensive hasardeuse des Ciel et Blanc, et une interception de Daniel Ikpefan (29e), répondant à celle de Juan Imhoff (14e), venu débloquer le compteur francilien sur sa seule occasion de scorer. Toulon livrait alors une prestation bien plus séduisante que celle rendue lors de la déconvenue contre Lyon, sur cette même pelouse, la semaine dernière.

à voir aussi Calendrier résultats - TOP 14

La révolte du Racing 92

Et puis, le Racing 92 est parvenu à rentrer dans le match. Tardivement, certes, mais avec une détermination qui a bousculé les Varois. Une révolte initiée par Teddy Iribaren, auteur d’une passe au pied millimétrée sur l’aile de Louis Dupichot après une pénalité rapidement jouée (53e). Les séquences offensives des franciliens se multiplient alors et Toulon se retrouve en infériorité après le jaune reçu par Stéphane Onambele à un quart d’heure du terme.

Une domination fructifiée par Yoan Tanga. Le numéro 8 termine dans l’en-but derrière une mêlée (70e) avant d’aller inscrire l’essai de l’espoir (75e). Un final en trombe qui aura permis aux Franciliens ne de pas rentrer à vide. Un deuxième come-back toutefois infructueux après celui tenté à Toulouse. Toulon, de son côté, met fin à deux défaites consécutives et pourra s’appuyer sur son premier acte convainquant. Mais devra rapidement régler ses errements défensifs et son relâchement. Le RCT est encore en rodage.

Maxime Gil gil_maxime_34