Top 14 - 4e journée : Bordeaux-Bègles corrige le Stade Français (52-3)

Publié le , modifié le

Auteur·e : Maxime Gil
Yann Lesgourgues (UBB)
Yann Lesgourgues a inscrit l'un des sept essais de l'UBB face au Stade Français. | NICOLAS TUCAT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après Lyon, ce fut au tour de Bordeaux-Bègles d'infliger une correction lors de cette 4e journée de Top 14. Le Stade Français n'a rien pu faire (52-3) face à une Union Bordeaux-Bègles survoltée qui revient à hauteur du LOU, en tête du championnat.

Le rythme effréné imposé par Lyon ne lui fait pas peur. A tel point que l’UBB a répondu par la pareille à un LOU qui a atomisé Brive (59-3) un peu plus tôt. La victime de Bordeaux-Bègles ? Le Stade Français. Les Girondins n’ont fait qu’une bouchée de Parisiens amorphes et sans solution, lesquels ont écopé de trois cartons jaunes au cours du match. Il faut dire qu’il est difficile de résister à cette équipe bordelo-béglaise à l’allure toute autre et au visage bien plus séduisant depuis la prise de fonctions de Christophe Urios.

à voir aussi Top 14 - 4e journée : Lyon fesse Brive, Pau signe un exploit à Clermont Top 14 - 4e journée : Lyon fesse Brive, Pau signe un exploit à Clermont

L'UBB régale, Paris en perdition

Plus de 30 points inscrits en moyenne lors des trois premiers matchs, la meilleure attaque du championnat devait faire respecter son statut. Paris n’y a vu que du feu et était sous l’eau après seulement 20 minutes de jeu : bonus offensif déjà en poche grâce à Santiago Cordero (2e), Maxime Lucu (16e) et Lasha Tabidze (21e), l’UBB s’affirme, dans le sillage d’un premier marqueur et d’un Nans Ducuing des grands soirs.

Si Bordeaux a levé le pied jusqu’à la pause, c’était pour mieux réaccélérer. Le jaune reçu par Tabidze pour fautes répétées en mêlées (49e), avant que son vis-à-vis Quentin Béthune ne reçoive la même sanction (50e), n’a pas freiné les ardeurs girondines. Au contraire. Yann Lesgourgues (52e), Lekso Kaulashvili (65e) et Cameron Woki (71e) viennent sanctionner les (grandes) largesses défensives d’un Stade Français en perdition, avant que Mathieu Jalibert ne clôt le spectacle sur la sirène (80e), se voyant récompensé d’une demi-heure de jeu de qualité.

Cadence infernale en tête

L’UBB poursuit son sans-faute dans ce Top 14 et recolle à hauteur de Lyon en tête du championnat. Bordeaux-Bègles semble avoir franchi un cap en ce début de saison sous la houlette de leur nouvel entraîneur. En conservant leur statut de meilleure attaque, les Girondins envoient un signal fort à la concurrence. Le duel avec un LOU qui est aussi parti très fort s'annonce très intéressant à suivre dans les week-ends à venir...

Maxime Gil gil_maxime_34