Noa Nakaitaci (LOU)
Noa Nakaitaci a inscrit le seul essai du LOU. | JEFF PACHOUD / AFP

Top 14 - 2e journée : Lyon s'offre Toulouse et enchaîne (22-12)

Publié le , modifié le

Le Lyon Olympique Universitaire s'est offert un succès de prestige face au Stade Toulousain, dimanche 1er septembre, en conclusion de la 2e journée de Top 14. Les Lyonnais ont cravaché contre le champion de France (22-12) mais sortent vainqueurs grâce à un début de match tonitruant. Loann Goujon a été expulsé.

Un début en fanfare puis un gros coup de chaud. Le LOU a tremblé face au Stade Toulousain, dimanche, mais s'est offert un deuxième succès à domicile après avoir écrasé le Stade Français. A Gerland, ils recevaient pourtant un champion de France en titre piqué au vif après sa défaite inaugurale à Bordeaux-Bègles.

Entame débridée puis match cadenassé 

Mais Lyon avait faim. Très faim. Au point que dès la 2e minute, Xavier Mignot pensait avoir franchi la ligne. Ce fut le cas. Oui mais une demi-seconde avant d'aplatir, l'ailier laissait filer un orteil sur la ligne de touche. Ce ne fut que partie remise car Noa Nakaitaci s'est, lui, chargé de conclure un beau mouvement, en bord de touche, d'un plongeon longiligne sans sortir du terrain (7e). 

Une entame prometteuse dont le rythme est rapidement redescendu, les grandes envolées se faisant particulièrement rares. Les buteurs ont pris le dessus pour sanctionner l'indiscipline adverse, Jonathan Wisniewski trouvant à quatre reprises les poteaux (4e, 24e, 47e ,74e), tout comme Zack Holmes (18e, 34e, 57e, 62e). 

Trois cartons en 20 minutes

Toulouse pensait pouvoir renverser la situation lorsque, à l'heure de jeu, Loann Goujon se rendait coupable d'un piétinage sur Richie Gray. Carton rouge pour le 3e ligne lyonnais, tandis que le 2e ligne toulousain sort 10 minutes pour anti-jeu : il avait maintenu au sol son adversaire, le faisant donc dégoupiller. Holmes donne de l'espoir aux siens (16-12, 62e)... qui va rapidement s'envoler.

Le Stade finit à 13 après un déblayage à l'épaule de Rodrigue Neti et lâche le bonus défensif sur une ultime faute au sol, sanctionnée par Charlie Ngatai (22-12, 79e). 

Non sans difficultés, le LOU confirme ses bonnes dispositions et prend la tête du Top 14, à égalité avec l'Union Bordeaux-Bègles. En revanche, comme pressenti, début de saison compliqué pour Toulouse qui tentera de lancer sa saison face à un autre gros morceau : le Racing 92.

Maxime Gil gil_maxime_34