toulon montpellier joffrey michel
Joffrey Michel s'en va inscrire le premier essai montpelliérain contre Toulon | SYLVAIN THOMAS / AFP

Top 14 (14e journée) : Montpellier domine Toulon

Publié le , modifié le

Montpellier s'est imposé contre Toulon (33-29) dans le choc de la 14e journée de Top 14

Noël à Toulon sera sans doute moins joyeux cette saison que les années précédentes. Cinquièmes du classement, les Toulonnais n'ont jamais semblé en mesure de contester la victoire à Montpellier (33-22). Menés de 14 points à la pause (26-12), ils n'ont réussi qu'à obtenir le bonus défensif grâce à des essais de Liam Gill et Van der Merwe en fin de match. 

Montpellier démarre fort

François Steyn, l'ouvreur du MHRC, a rapidement donné l'avantage au sien, grâce à deux pénalités. Pierre Bernard, son homologue varois, a rapidement répondu. Mais à la 21e, l'étincelant Nemani Nadolo, en bout de ligne, réussit un coup de pied rasant pour lancer Joffrey Michel dans l'axe. Un crochet plus tard, l'arrière aplatissait le premier essai du match (21e). Le talonneur géorgien Shalva Mamukashvili s'est chargé du suivant. Sur une touche à cinq mètres, le pack montpelliérain a joué les chars d'assaut vers l'en-but toulonnais (37e). Et la pause n'a pas refroidi les ardeurs héraultaises. Mamukashvili, encore lui, a conclu un groupé pénétrant du pack de Montpellier, encore eux, après une touche à proximité de l'en-but. 33-15, le choc a des allures de correction. 

Un point de bonus au bout du suspens

Mais Montpellier a alors levé le pied. Ou plutôt, Toulon s'est réveillé. Vincent Clerc, de retour sur les terrains après quatre mois de blessure, a donné un coup d'accélérateur à l'attaque toulonnaise. Après une succession de passes sur 60 mètres, le troisième ligne-aile Liam Gill s'est retrouvé à la conclusion de cette splendide action collective (75e). 33-22, Montpellier est privé du bonus offensif. Mais il fallait encore un essai, et transformé, à Toulon pour rentrer sur la rade avec le point du bonus défensif. La première tentative fut celle de Mathieu Bastareaud. Mais le centre n'a pu aplatir que sur des ventres montpelliérains. La sirène avait retenti depuis deux minutes, mais cela n'a pas arrêté Toulon. Marcel Van Der Merwe a finalement inscrit l'essai tant attendu, tout en puissance, après un imbroglio autour de l'arbitrage vidéo. Plusieurs longues minutes à attendre la confirmation de Monsieur Raynal, l'arbitre de la rencontre. Une fois acquise, Anthony Belleau s'est chargé de ramener Toulon à moins de sept points, synonyme de bonus (33-29, 83e). 

La semaine prochaine, Toulon recevra un autre "gros" du championnat de France en difficulté cette saison : le Racing 92. Les Franciliens se sont imposés à domicile contre Castres (23-10). Le remake de la dernière finale du Top 14 risque d'avoir une autre allure qu'en juin dernier.