2e victoire consécutive pour l'Union Bordeaux-Bègles à domicile
2e victoire consécutive pour l'Union Bordeaux-Bègles à domicile. | NICOLAS TUCAT / AFP

Top 14 - 10e journée : Toulon perd le fil à Bordeaux-Bègles

Publié le , modifié le

Toulon s’incline à Bordeaux-Bègles (36-25), dans le cadre de la 10e journée de Top 14. Pourtant, les Toulonnais ont idéalement commencé la rencontre, en inscrivant un essai dès la 2e minute. Mais réduits à 14, suite à l’expulsion de Romain Taofifenua, ils ont perdu le fil et ont vu les Bordelais prendre le large. L’UBB se rachète de sa lourde défaite à Toulouse la dernière journée (40-0) et rentre provisoirement dans le top 6, alors que Toulon devra vite se remobiliser pour quitter la zone rouge.

Toulon pourra avoir des regrets, mais retenir le début et la fin de la rencontre. Après une parfaite entame de match et après avoir fait jeu égal en début de rencontre avec les Bordelais, les Toulonnais ont été réduits à 14, suite à un mauvais geste de Romain Taofifenua (36e). C'est ensuite que l'Union Bordeaux-Bègles a marqué deux essais pour conforter leur avance et la victoire qui se dessinait. 

Hugo Bonneval est l'auteur du premier essai, dès la 2e minute (5-0). Le joueur du RCT a montré la bonne voie, tout comme JP Pietersen à la conclusion du 3e essai (31e). Mais dans l'ensemble, l'équipe varoise a réalisé beaucoup de fautes suite à de l'indiscipline. C'est ainsi que Bordeaux-Bègles s'est imposé tout en contrôle, en allant inscrire trois essais (Connor (34e), Seutini (43e) et Woki (52e). En fin de rencontre, ils ont même vu leurs adversaires refaire surface et concéder un troisième essai transformé, grâce à Trinh-Duc (70e). Les Varois pouvaient espérer prendre le bonus défensif. C'était sans compter une pénalité de James, à deux minutes de la fin (36-25, 78e).

C'était l'heure du rachat pour l'UBB qui, en l'espace de quinze jours avait vu sa défense voler en éclat à Toulouse (0-40), son autoritaire manager anglais Rory Teague remercié et remplacé jusqu'à la fin de la saison par son compatriote Joe Worsley, et l'annonce de l'arrivée en 2019 de Christophe Urios.  Au final, Bordeaux-Bègles rentre provisoirement dans le Top 6 sans prendre le bonus offensif  alors que Toulon continue de s'enfoncer dans la zone rouge et pourrait voir Agen le doubler.

Guillaume Gorgeu @g_gorgeu