Teddy Thomas Racing Metro
Teddy Thomas sous les couleurs du Racing Metro | FRANCK FIFE / AFP

Teddy Thomas, sanctionné financièrement par le Racing 92 après sa virée nocturne en Ecosse, paie sa tournée

Publié le , modifié le

Le Racing 92 a retiré à Teddy Thomas, déjà exclu du XV de France pour avoir participé à la virée nocturne à Edimbourg dimanche, sa prime d'éthique du mois de février, a indiqué le club. "La Fédération Française de Rugby (FFR) ayant déjà sanctionné sportivement Teddy Thomas en l'excluant du groupe qui affrontera l'Italie, le Racing 92 a opté pour une sanction financière à l'encontre de son joueur en retenant sa prime d'éthique du mois de février", a déclaré le club dans un communiqué.

Teddy Thomas, exclu du groupe France pour le match contre l'Italie, a écopé d'une autre sanction, de son club cette fois. Pour sa virée nocturne en compagnie d'autres joueurs du XV de France, après la défaite en Ecosse (32-26) dimanche dernier, et qui s'est terminée avec des auditions devant les policiers écossais, l'ailier a perdu sa prime d'éthique du mois de février. "Le Racing 92 signifie ainsi clairement à Teddy Thomas que son comportement inadapté après la défaite de l'équipe de France contre l'Ecosse, dimanche 11 février, n'est pas digne du professionnel qu'il est et ne saurait donc être toléré, pas plus en club qu'en sélection", a ajouté le club des Hauts-de-Seine.

Une sanction symbolique, mais un choix sportif également. Car le Racing 92 a décidé de ne pas ajouter une suspension sportive à son joueur, qui pourrait donc être aligné ce week-end dans le choc contre La Rochelle. Plutôt que de se passer du meilleur marqueur d'essais de l'équipe de France dans ce Tournoi, le club francilien a privilégié le porte-monnaie. Sans que cela soit trop traumatisant.  L'entraîneur des avants Laurent Travers avait déclaré jeudi qu'il y aurait "sanction sportive, financière ou les deux" à l'encontre du puissant ailier.

Les Clermontois Rémi Lamerat et Arthur Iturria, eux, ne joueront pas samedi en Top 14 à Lyon, a indiqué jeudi en conférence de presse le directeur sportif auvergnat, Franck Azéma. Même punition pour le Toulonnais Anthony Belleau, qui ne sera pas aligné face au Stade Français samedi, a expliqué le président varois Mourad Boudjellal à RMC Sport.
 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze