Remi Tales Castres
Remi Tales (Castres) | REMY GABALDA / AFP

Tales officialise son départ de Castres à la fin de la saison

Publié le , modifié le

L'ouvreur du XV de France Rémi Tales a officialisé lundi son départ à la fin de la saison de Castres, où il arrive en fin de contrat, sans donner le nom de son futur club. "J'ai reçu des propositions qui ne m'ont pas laissé insensibles. Je suis à un tournant de ma carrière. Je me suis posé la question de finir ma carrière au Castres Olympique. Mais l'envie et l'opportunité de découvrir autre chose ont été plus fortes. La décision a été très difficile à prendre car je suis très attaché au CO qui m'a permis d'être champion de France et de devenir international", a déclaré Tales (30 ans, 10 sél.) sur lequipe.fr.

"J'avais envie que tout soit clair car depuis le début de saison, la situation est difficile à gérer. Quand on est indécis, ça peut également se ressentir sur le terrain. Avec le mauvais début de saison, tout le monde m'en parlait et beaucoup faisaient l'amalgame. C'était une période compliquée. On peut désormais passer à autre chose", a ajouté Tales pour expliquer le timing de cette annonce. Interrogé sur le fait de savoir s'il allait rejoindre au Racing-Métro, où il est régulièrement annoncé, ses anciens entraîneur au CO Laurent Labit et Laurent Travers, Tales a préféré brandir un "Joker !".

Il a par ailleurs dit s'être "expliqué (au sujet de sa décision) avec les coaches" de Castres Eric Darricarère et Serge Milhas, qui ont annoncé leur intention d'enlever le capitanat à Tales puisqu'il était appelé à quitter le club. "J'espère qu'ils ont compris que je resterai impliqué, comme je l'ai toujours été, malgré ma décision. (...) J'aimerais que mon futur n'ait pas d'influence sur ma saison actuelle", a souligné Tales, auteur d'un mauvais début de saison à l'image du CO, et concurrencé à l'ouverture par le Néo-Zélandais Dan Kirkpatrick. ales est arrivé à Castres à l'été 2011 en provenance de La Rochelle, remportant le titre de champion de France en 2013 avant d'être battu en finale de la dernière édition par Toulon.

Il est depuis la Tournée de juin 2013 en Nouvelle-Zélande l'un des cadres du manageur du XV de France Philippe Saint-André, qui l'a retenu dans le groupe de 30 joueurs appelés pour un stage préparatoire à Marcoussis (Essonne) de dimanche à mercredi en vue des tests de novembre.

AFP