Toulouse face à Bordeaux-Bègles
Le Toulousain Tekori en percussion sur le Bordelais Ledevedec | AFP - PASCAL PAVANI

Stade Toulousain, CO, UBB : match à trois pour la qualification

Publié le , modifié le

Toulouse (5e, 57 points), Castres (6e, 53) et Bordeaux-Bègles (7e, 53) se disputent à distance les deux dernières places qualificatives pour les barrages du Top 14, sachant que les quatre fantastiques (Clermont, Montpellier, Toulon et le Racing) ont déjà leur ticket en poche pour les play-offs. Ce week-end pourrait d’ailleurs marquer un tournant avec le périlleux déplacement des Rouge et Noir à Nice –contre le RCT- tandis que le CO et l’Union accueillent respectivement Pau et le Stade Français.

Jamais depuis la création du top14 en 2005-06, le Stade Toulousain n’a raté la qualification pour les play-offs ! Les Stadistes ont toujours mis un point d’honneur à terminer dans les quatre premiers du championnat, s’assurant au minimum un match de barrage à domicile. Actuel 5e de la saison régulière, Toulouse compte sept points de retard sur le Racing 92 (4e). Le club haut-garonnais joue très gros ce samedi car il pourrait être éjecté du top 6 en cas de contre-performance à l’Allianz Riviera de Nice, où le Ercété (3e) a choisi de délocaliser le match.

Le souvenir du match aller

Les hommes de Bernard Laporte disputeront leur cinquième rencontre dans cette enceinte où ils excellent (quatre succès) et Toulouse n’arrive pas avec les faveurs des pronostics même s’il n’a plus perdu contre Toulon depuis plus de deux ans (32-28 le 29 mars 2014). Les joueurs d’Hugo Mola avaient même cartonné (31-8) au match aller mais ils affichaient alors un bel état de forme.

Privés de plusieurs cadres (les convalescents Thierry Dusautoir et Yoann Maestri, Yacouba Camara, saison terminée après sa rupture des ligaments croisés, Patricio Albacete, David Mélé, Yoann Huget), les partenaires de Louis Picamoles auront fort à faire devant l’armada varoise, moins démunie (Leigh Halfpenny, Bryan Habana notamment).

Castres plus dangereux que Bordeaux-Bègles

En cas d’échec sur les bords de la Méditerranée, le club aux 19 Brennus pourrait se faire du souci car ses deux plus proches rivaux affrontent des formations démobilisées. Castres, qui bénéficie a priori du meilleur calendrier des trois*, reçoit la Section Paloise (11e) qui a assuré son maintien tandis que Bordeaux ne craint pas grand-chose face au Stade Français (12e) qui n’en finit plus de décevoir ses supporters.

L'infirmerie de l'UBB est active avec l'arrière Darly Domvo (genou), le talonneur samoan Ole Avei (épaule) et le demi Baptiste Serin (côtés). Mais les Girondins enregistrent les retours dans le groupe des deux Sud-Africains Jandre Marais et Heini Adams. Le pilier international Jefferson Poirot poursuit sa rééducation après son opération d'un ménisque. Face à Paris, le staff devrait remettre en selle l'ailier Sofiane Guitoune, le centre Jean-Baptiste Dubié et l'ouvreur néo-zélandais Simon Hickey.

"Dans la dernière ligne droite, les matches se gagnent différemment, sur le jeu mais aussi sur le caractère, estime l'entraîneur des trois-quarts, l'ancien international français Émile Ntamack. Sur ce dernier point, on n'a pas su s'élever lors de ces matches qui ressemblent à des matches de play-offs. Il va falloir qu'on fasse preuve d'un caractère beaucoup plus affirmé".

*Toulouse affronte Toulon à Nice, reçoit Agen puis se rend à Oyonnax, avant de recevoir Clermont et de se déplacer dans le cadre de la dernière journée à Grenoble. Castres reçoit Pau, se déplace à Toulon puis accueille le Stade Rochelais, avant de se rendre à Oyonnax, et de recevoir le Stade Français. L’UBB reçoit Paris, se rend à Grenoble puis à Montpellier, avant d'accueillir Brive et de se déplacer à Toulon..

Grégory Jouin @GregoryJouin