Mourad Boudjellal
Mourad Boudjellal | AFP

Salary cap : Toulon et le Racing 92 sanctionnés par la commission de discipline

Publié le , modifié le

La section "Salary cap" de la commission de discipline de la Ligue nationale de rugby (LNR) a décidé lundi de sanctionner financièrement le Racing 92 et le RC Toulon pour "manquement à la communication de certaines pièces".

La commission de discipline de la LNR a annoncé ce lundi que le RC Toulon et le Racing 92 ont été condamnés à de fortes amendes par la section "salary cap". Les cinq membres indépendants de la section ont prononcé une amende de 50.000 euros avec sursis pour le Racing 92 ainsi qu'une amende de 80.000 euros, dont 40.000 euros avec sursis, pour le RCT. 

Le président toulonnais Mourad Boudjellal a déclaré son intention de faire appel de cette sanction sous sept jours devant la Commission d'appel de la Fédération (FFR. Il a également dénoncé un acharnement contre son club. "Il n'y a absolument aucun document qui n'a pas été transmis, a-t-il affirmé. Il y a juste de la symbolique qui a été recherchée et que Toulon, c'est de la symbolique. Je suis à 600.000 en-dessous du salary cap, pourquoi voulez-vous que je retienne un document?" a-t-il pesté. 

Selon Boudjella, les clubs n'ont "pas tous le même niveau de contrôle. Il y a des gens à qui on pose toutes les questions, et donc qui y répondent, et il y a des gens à qui on ne les pose pas", a-t-il ajouté. Le dispositif du "salary cap" a été instauré en 2010 et renforcé en septembre par la LNR, avec une masse salariale maximale plafonnée à 11,3 millions d'euros par an jusqu'en 2021.

"Une énorme mascarade"

"Il y a des gens qui le détournent parce qu'ils ont des groupes qui permettent de le détourner", a accusé Boudjellal, jamais avare de déclarations fortes. "Le salary cap est une énorme mascarade où les plus vertueux trichent. (...) C'est le salary cap des faux-culs. Si l'effectif de Toulon coûte plus cher que certains autres effectifs, il faut que je recommence mes cours d'économie du rugby au cours préparatoire", a-t-il ajouté. Le président du Racing 92, Jacky Lorenzetti, n'a pour l'instant pas réagi. Les deux clubs avaient été entendus le 4 juillet par cette cellule chargée de réguler la masse salariale des clubs de Top 14.

Inventée par les grandes ligues sportives nord-américaines (NBA, NFL, LNH), la règle doit permettre d'éviter une inflation des salaires périlleuse pour la santé financière des clubs mais surtout in fine de garantir l'équité sportive du championnat. La saison dernière, Montpellier avait écopé d'une amende d'un montant de 50.000 euros, dont 30.000 avec sursis, pour des motifs comparables de défaut de transmission des documents comptables. C'est la commission d'appel de la FFR qui avait prononcé cette sanction à l'encontre du MHR, d'abord épinglé par la Direction nationale d'aide et de contrôle de gestion (DNACG). La LNR a créé la section salary cap en février.

AFP