Rokocoko Joe Nouvelle-Zélande 2009
Joe Rokocoko sous le maillot des Blacks | AFP - Franck Fife

Rokocoko rejoint Bayonne

Publié le , modifié le

L'ailier international néo-zélandais Joe Rokocoko, en fin de contrat avec les Auckland Blues, s'est engagé lundi pour deux saisons avec une troisième en option avec l'Aviron Bayonnais. Elu meilleur joueur du monde en 2003, Rokocoko qui aura 28 ans le 6 juin, a porté le maillot des All Blacks à 68 reprises. C'est un des premiers "gros coups" réalisés par les clubs de Top 14.

Joe Rokocoko  fait partie du groupe élargi retenu par Graham Henry en vue de la prochaine Coupe du monde en Nouvelle-Zélande (9 septembre au 23 octobre en Nouvelle-Zélande), dont il a déjà disputé deux éditions.Finisseur hors pair (44 essais avec les Blacks) il est aussi un joueur d'expérience qui peut apporter beaucoup à un groupe bayonnais qui a parfois péché cette saison en ne parvenant pas à "plier" des rencontres qu'ils dominaient pourtant.   

Son arrivée s'ajoute à celles déjà annoncées du deuxième ligne international australien des Brumbies, Mark Chisholm, 31 sélections, pour deux ans, et de l'ailier international français
de Toulouse, Cédric Heymans, 54 sélections. Tous deux disputeront également la Coupe du monde. Le pilier All Black Neemia Tialata, 28 ans, venu des Wellington Hurricanes (Super 14) s'est engagé pour deux ans, accompagné d'une année optionnelle. Il pourrait faire partie à l'automne de la sélection néo-zélandaise avec laquelle il a déjà joué 41 matches.

Bayonne, qui a terminé sa saison à la 7e place du Top 14, a également acquis les signatures de Sione Lauaki, 3e ligne d'origine tongienne et international néo-zélandais venu de
Clermont, et du pilier originaire de Wallis et Futuna, Vitolio Manukala, 26 ans, venu d'Aurillac (Pro D2).

"Il nous manque encore un ou deux joueurs, toujours dans ce registre expérimenté", indique Christian Gajan, le directeur sportif. "On passe de 35 à 30 contrats professionnels, on travaillera avec une base de 42 joueurs dont 12 issus du centre de formation. Il n'y aura notamment pas plus de joueurs étrangers que la saison dernière".

Christian Grégoire