Gonzalo Quesada (Stade Français)
Gonzalo Quesada (Stade Français) | AFP PHOTO / THIERRY ZOCCOLAN

Quesada: "Une énorme confiance pour cette saison"

Publié le , modifié le

Le premier entraînement de la saison ouvert à la presse a été l'occasion pour Gonzalo Quesada, le manageur du Stade Français, de revenir sur la déception de la non-qualification pour la prochaine Coupe d'Europe, après un match de barrage contre les Wasps: "On a tous fini marqués, on ne le cache pas. (...) Heureusement, la cicatrice est en train de se refermer." La prochaine saison, le technicien argentin compte sur un "effectif (qui) s'est enrichi. Ca bosse très dur, j'ai une énorme confiance pour cette saison."

- La non-qualification en Coupe d'Europe est-elle digérée ?
Gonzalo Quesada:
"On a tous fini marqués, on ne le cache pas. L'objectif était d'aller en  HCup, c'était vraiment quelque chose d'important pour nous. Heureusement, la  cicatrice est en train de se refermer. Mais c'est quand on recommencera les  matchs qu'on pourra finir le dernier point de suture. La fraîcheur avec  laquelle j'ai retrouvé l'équipe m'a vraiment satisfait, j'étais surpris. Jour  après jour, avec l'augmentation de la charge de travail, on sent de plus en  plus d'enthousiasme, on a retrouvé des sensations similaires à la pré-saison de  l'an passé. Ca bosse très dur, j'ai une énorme confiance pour cette saison. Je  sens que les joueurs ont aimé ce qu'on a fait la saison dernière, ils veulent  revivre la même chose avec une meilleure fin."
   
- L'objectif européen est-il réaliste alors que l'effectif semble moins  étoffé ?
G.Q.:
"On est peut-être moins en quantité mais l'effectif s'est enrichi. On a  deux nouveaux jeunes en première ligne, on espère qu'ils pourront franchir un  cap cette saison. On a un nouveau 2e ligne australien (NDLR: Rugh Pyle) et un  3e ligne international avec Raphaël Lakafia (NDLR: ex-Biarritz) qui a montré de  l'envie et des qualités physiques très intéressantes. Julien Tomas (NDLR:  ex-Castres, demi de mêlée) vient aussi avec toute son expérience et il y a  encore un ou deux joueurs qui risquent de nous rejoindre. C'est sûr qu'on n'a  pas fait 10.000 incorporations, mais avec cet effectif on était déjà à la porte  (de l'Europe) la saison dernière, donc je ne vois pas pourquoi, avec une année  d'expérience et quelques renforts, on ne pourrait pas aspirer à l'objectif de  finir dans les six."
   
- Cette saison, votre équipe risque aussi d'être un peu plus attendue...
G.Q.:
"C'est vrai qu'on aura peut-être perdu l'effet de surprise, mais je  crois qu'on nous attendait déjà assez l'année dernière. Mais dans un match on  peut être surpris cinq minutes, c'est tout. Il n'y a aucune équipe qui ne  respecte pas la totalité du Top 14, aucune équipe qui peut se sentir soulagée  de jouer ou de recevoir telle ou telle équipe. Je vois notre calendrier, ça  fait peur, il y a des pièges partout. Ca donne envie d'être prêt."

AFP