Le Bayonnais Mike Phillips
Le Bayonnais Mike Phillips | GAIZKA IROZ / AFP

Pression, action et émotion au programme

Publié le , modifié le

Le Stade Français espère lancer son année 2012 samedi en recevant Castres. Succès obligatoire pour rester dans la course aux playoffs. Mais les Castrais vont mieux et entendent bien poursuivre sur leur lancée à Paris. Le leader Toulouse reçoit le relégable lyonnais sans pression. En revanche, Bayonne joue gros face au voisin bordelais, choqué par l'accident cérébral de son entraîneur.

Toulouse n'a pas peur du Lou, quoique ? Pour éviter toute forme de décontraction mal indiquée dans l'ovalie, Jean-Baptiste Elissalde a prévenu ses joueurs. "Tout le monde pense que ce match va être une formalité mais pour avoir vu des vidéos de leurs derniers matches, je peux vous dire que cette équipe du LOU va nous poser beaucoup de soucis." On imagine mal lesquels d'autant que le Stade va récupérer une pléiade de blessés (Poitrenaud, David, Albacete et Steenkamp). A l'inverse, les Lyonnais devront faire sans le 3e ligne Vincent Clément et l'ailier Luke Abraham. Pas simple…

Bayonne espère profiter de ce match des extrêmes à Ernest Wallon pour prendre un peu d'air sur la zone rouge. Les Basques jouent gros à domicile face au voisin bordelais, sous le choc de l'accident vasculaire cérébral de l'entraîneur des avants Laurent Armand. Placé en coma artificiel depuis lundi soir, le coach est dans un état stationnaire. Affectés par la nouvelle, les joueurs de l'UBB auront à cœur de briller pour lui.

En attendant Clermont – Toulon dimanche soir, l'affiche de la 15e journée opposera le Stade Français à Castres. Laminés à Bordeaux la semaine dernière (39-6), les Parisiens doivent se relancer. C'est ce qu'a fait le CO face à l'USAP lors de la journée précédente. Vainqueur 33-6, Castres a mis fin à une série de cinq matches sans victoire et se déplacera avec un groupe quasiment inchangé, une "logique de performance", selon l'entraîneur Laurent Labit. En fin d'après-midi, Perpignan poursuit son opération maintien contre le Racing-Métro. Les Catalans seront heureux de récupérer Porical, l'un des meilleurs réalisateurs du championnat avec 116 points.

Xavier Richard @littletwitman