Grenoble - Stade Français
La joie d'Antoine Burban et de ses coéquipiers du Stade Français | AFP - JEAN-PIERRE CLATOT

Première défaite à domicile de Grenoble contre le Stade Français

Publié le , modifié le

En ouverture de la 13e journée du Top 14, Grenoblea subi son premier revers de la saison à domicile contre le Stade Français (43-30). Dans ce choc entre deux membres du Top 5, les Parisiens ont totalement dominé la première période (21-9), et ils ont inscrit cinq essais face à la pire défense du championnat. C'est la première fois que l'équipe parisienne s'impose en Isère depuis la remontée des Grenblois dans l'élite en 2012. Et le Stade prend la tête du championnat, avant la suite de la journée.

Grenoble pensait avoir trouvé la clé. L'une des meilleures attaques du championnat semblait avoir fermé les portes de saloon en défense depuis un mois. Mais la plus mauvaise défense du Top 14 est retombée dans ses travers. Le Stade Français en est la principale cause. Dans ce choc entre le 5e et le 3e, le mieux-classé a été extrêmement performant dans de nombreux secteurs. Il le fallait pour s'imposer sur une pelouse qu'aucun visiteur n'avait pris depuis le début de la saison. En inscrivant un essai tous les quarts-d'heure dans cette rencontre, les hommes de Gonzalo Quesada ont contraint les Isérois à courir après le score. En vain.

Le début de la rencontre était totalement à l'avantage des visiteurs. Plisson passait la première pénalité de la rencontre (4e), la mêlée parisienne prenait le dessus sur son homologue, et le demi d'ouverture était ensuite bien lancé par Parisse pour accélérer puis servir Danty qui envoyait Arias à l'essai (11e). Wizniewski entrait lui-aussi dans le bal pour rentrer les points au pied (11-6 à la 24e), avant que Burban, au soutien d'une percée de Zhvania, n'inscrive un deuxième essai (28e). Le retour des vestiaires se faisait sur un score largement en faveur du Stade (21-9), qui sonnait un peu plus les hommes de Fabrice landreau au retour des vestiaires. Sur une récupération en milieu de terrain, Fillol envoyait Vuidravuwalu en terre promise (43e, 28-9). 

Et au moment où Grenoble semblait retrouver des couleurs avec un essai de Faure (53e, 28-16), le capitaine Heguy recevait un carton jaune (55e) pour une longue contestation. Et Paris refaisait le trou sur un nouvel essai de Vuidravuwalu (63e). Encore une fois, Grenoble réagissait avec le 10e essai de la saison de Ratini, qui enlevait le bonus offensif au Stade Français (67e). Mais encaissait encore un essai sur une mêlée en sa faveur, totalement dominée et bonifiée par un plongeon de Danty entre les perches (71e). Le bonus offensif était de nouveau dans les mains parisiennes, mais les Grenoblois le retirait sur un essai de pénalité en toute fin de rencontre. Cela n'efface pas pour autant ce premier revers de la saison au stade des Alpes.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze