Samuel Marques (Pau), face à Agen.
Samuel Marques (Pau), face à Agen. | AFP

Pau s'adjuge sur le fil le duel des promus face à Agen

Publié le , modifié le

Pau est sorti vainqueur du match emballant entre promus et derniers de la classe du Top 14 face à Agen (33-31), samedi, au Stade du Hameau, à l'occasion de la 8e journée. Le public s'est régalé dans cette rencontre avec sept essais au menu entre deux équipes qui auraient pu jouer avec le frein à main au vu des enjeux.

Si la Section Paloise s'est offert un peu d'air provisoire au classement, le match aurait très bien pu basculer en faveur des Agenais, qui ont inscrit quatre essais. Le scénario est rageant pour les hommes de Mathieu Blin, qui ont échoué seulement à deux unités de leurs adversaires, après avoir remonté 16 points dans un dernier quart d'heure à sens unique.

Du jeu avant tout

Les Palois avaient très clairement affiché leurs intentions: jouer, mettre du rythme, d'abord par ses avants pour récolter des pénalités réussies par Marques. Mais face à eux, les Agenais faisaient preuve de vitalité à l'image de cet essai initié par Balès qui échappait à Fajardo et Bianchin pour offrir un caviar à son ailier Tilsley (9-10).

Malgré leur domination, les hommes de Simon Mannix se faisaient surprendre par une passe au pied reprise victorieusement par l'autre ailier, Mchedlidze, pour une avance inattendue (9-15, 29e). Le travail de sape des avants locaux mettait les visiteurs à la faute et Ratuvou, venu en renfort auprès de ses "gros", planter une banderille  victorieuse (19-15, 40e).

Pau accélère après la pause

Au retour des vestiaires, la Section haussait le ton et le vétéran Sireli  Bobo, pour sa première sous le maillot béarnais, s'en allait à son tour  derrière la ligne, imité par son capitaine Fumat après un mouvement de 80  mètres (33-15, 64e).

Loin de s'écrouler, les Agenais repartaient de plus belle et tour à tour  Mchedlidze, encore lui (67e) puis Dantin (70e) passaient la ligne pour deux  nouveaux essais non transformés par Francis et revenaient dangereusement sur  les talons de leurs hôtes. Une pénalité réussie de Darbo (76e) réduisaient même l'écart à deux unités, mais Pau conservait sa victoire en voyant passé à côté le drop de la gagne  tenté par Guemes.

AFP