Samuel Marques (Pau)
Samuel Marques a inscrit 21 points face à Montpellier | GAIZKA IROZ / AFP

Pau fait tomber Montpellier, Oyonnax cartonne

Publié le , modifié le

Battu par le Stade Français pour la première journée, la Section Paloise a réagi en dominant Montpellier (26-16) dans son stade du Hameau pour la deuxième journée du Top 14. Opposé à Bordeaux-Bègles, Oyonnax s'impose largement (37-19), bonus offensif à la clé alors que le Racing 92 a douté jusqu'au bout et domine finalement La Rochelle sur le fil (20-19). Plus tôt dans la journée, Toulouse avait battu Agen (9-20).

Un promu chute (Agen), un autre lance sa saison (Pau). Face à Montpellier, la Section, s'en est remis à la botte de son buteur, Samuel Marques, auteur de 21 des 26 points de son équipe dans la partie. Les coéquipiers de Damien Traille ont encaissé plus d'essais (deux) qu'ils n'en ont marqué (un) mais ils ont profité des nombreuses fautes montpelliéraines pour prendre l'ascendant sur une équipe où François Trinh-Duc a été discret.

Battu il y a une semaine à Montpellier (35-19), Oyonnax a aisément rattrapé  son premier revers en dominant la rencontre quasiment de bout en bout. Un  succès acquis dès la première période avec 30 points inscrits par les  Haut-Bugistes au cours des 40 premières minutes.Sur une pelouse synthétique accélérant le rythme et réclamant une très  grande précision dans le jeu au pied, les hommes d'Olivier Azam ont rapidement  appliqué un pressing offensif payant.

Hors-sujet pendant l'essentiel du  match, le Racing 92 a tremblé jusqu'au bout pour engranger un deuxième succès  en autant de journées de Top 14, samedi à domicile contre La Rochelle (20-19). Sa victoire s'est effet jouée à un drop manqué après la sirène de  Jean-Pascal Barraque à Colombes, où on a eu peine à croire que les Franciliens  avaient marqué les esprits en ouverture à Toulon (27-22) pendant que les  Rochelais se faisaient humilier à la maison par Clermont (6-44).