Agen-Pau
. | Maxppp- Jean-Michel Mazet

Oyonnax et Agen ont sans doute abandonné leurs derniers espoirs

Publié le , modifié le

Oyonnax et Agen ont sans doute abandonné leurs derniers espoirs de maintien en Top 14 après s'être tous deux inclinés samedi lors de la 20e journée. Pourtant, les Agenais ont mené face à Pau jusqu'à l'heure de jeu avant de céder en fin de match (33-26). Oyonnax a connu exactement la même mésaventure avant de s'incliner (27-20) devant Grenoble. Du coup, la nouvelle défaite concédée par le Stade Français à La Rochelle (21-18) n'aura pas de conséquence pour les Parisiens.

La Rochelle a signé une victoire importante sur un plan symbolique: la première de son histoire face au Stade Français. Le champion de France en titre qui a raté son championnat a certes montré un peu plus d'envie et d'intentions, mais au final ce sont bien les Maritimes, bien plus complets, qui se sont imposés en inscrivant deux essais, tandis que les Parisiens n'ont pu rester au contact que par la botte de Plisson auteur de six pénalités. 

Des essais, Palois et Agenais en ont marqué trois chacun, dans une rencontre où ils furent longtemps au coude à coude. Avec une mention spéciale pour Slade, l'ouvreur de la Section, auteur de deux essais et d'une belle réussite au pied, soit au total 28 des 33 points de son équipe. A Oyonnax, les joueurs de l'Ain ont pourtant marqué un essai de plus que leur adversaire du jour Grenoble. Mais ils ont commis beaucoup de fautes, laissant notamment Bosch maintenir les Grenoblois au score sur pénalités. Le résultat a basculé à la 69e minute sur l'exclusion de l'arrière Tian. Grenoble a alors imposé dix dernières minutes de pression et inscrit un deuxième essai par Diaby, pour passer définitivement devant.

Christian Grégoire