Ma'a Nonu présenté à Toulon
Ma'a Nonu, nouveau joueur du RCT, avec le président toulonnais Mourad Boudjellal | Maxppp - Luc Boutria

Nonu officiellement à Toulon

Publié le , modifié le

Le trois quart-centre néo-zélandais Ma'a Nonu, qui s'est engagé avec le RC.Toulon après avori pris sa retraite internationale, a été officiellement présenté lundi au Stade Mayol. Celui qui di être venu "pour vivre de nouvelles aventures" apportera son talent, mais aussi son impact et son expérience à une équipe varoise dont il constituera une étoile supplémentaire.

Après avoir perdu son premier match en coupe d'Europe dimanche, Toulon, triple vainqueur de la compétition, espère bien pourtant continuer à dominer le vieux continent sur la scène rugbystique. Et il s'en donne les moyens. Déjà considérablement armée, la fomation du président Boudjellal s'est d'abord renforcée avec l'ouvreur australien Quade Cooper et s'offre donc maintenant Ma'a Nonu, 33 ans, qui compte 105 sélections avec les All Blacks... et qui est sans nul doute  appelé à devenir la star du Top 14. Nonu "pense vraiment que c'est l'endroit idéal pour jouer au rugby", et il  n'a pas peur d'arriver dans une équipe qui a déjà tout gagné. "La réussite du  club fait que tout le monde veut nous battre, mais ce club est fait pour  gagner, et moi je suis ici pour donner le meilleur de moi-même et gagner moi aussi des titres avec ce club", dit-il.

"Hâte de jouer"

"Après avoir passé du temps avec ma famille, maintenant, j'ai hâte de jouer" à déclaré Nonu qui dit "se sentir bien" et en cas prêt à en découdre sur les terrains d'un championnat qu'il ne connaît pas, et même dans les joutes européennes dont il n'imagine même peut-être pas qu'elles puissent aussi âpres que des rencontres de l'hémisphère sud. Il aura l'occasion de connaître l'odeur des pelouses françaises dès le 5 décembre pour son premier match avec le RCT contre Agen. 

Les anciens All Black du RCT lui ont soufflé de franchir les océans. "J'ai  une relation très forte avec Tana Umaga, il m'a dit qu'ici c'était super, Sonny Bill Williams et Chris Masoe aussi, et même (son nouveau coéquipier australien) Matt Giteau après la finale" du Mondial.  Ces bons conseils ont aidé "Mourad" a boucler l'affaire. Ce n'était "pas la  négociation la plus facile, ni la plus difficile, raconte le président. Le joueur n'était  pas déraisonnable sur l'offre économique, même s'il y a mis un peu d'ego quand même. Il avait une vraie volonté de venir".  Mourad Boujdellal se dit "heureux de l'accueillir à Toulon,  c'est un joueur que je visais depuis longtemps. C'est une grande fierté et un grand honneur d'avoir un champion du monde".

Christian Grégoire