Nadolo brise Brive

Nadolo brise Brive

Publié le , modifié le

Grâce notamment à trois essais de Nemani Nadolo, Montpeller a signé un succès bonifié aux dépens de Brive (42-13) qui permet aux Héraultais de monter sur la 2e marche provisoire du classement.

Nemani Nadolo est bien l'arme annoncée. La recrue fidjienne de Montpellier, aux mensurations "Lomuesques" (1,95m pour 130 kilos), a planté trois essais dans la chair briviste pour permettre à son club de mettre la pression sur Clermont et Toulon qui s'affrontent plus tard dans la journée. Mais, pour cette fois, l'ailier n'a pas eu besoin d'avoir recours à ses fameuses charges dévastatrices pour aller derrière la ligne corrézienne. Juste de son flair et de son sens du placement. Par trois fois, Nadolo a hérité du ballon dans un fauteuil ou presque et il n'avait plus qu'à conclure facilement. Les chevauchées fantastiques, avec trois joueurs pendus à son cou, attendront. 

Montpellier marque les esprits

Plus de trois mois après sa demi-finale du Top 14, Montpellier a très bien préparé ses retrouvailles attendues avec Toulon, et accessoirement avec son ancien demi d'ouverture François Trinh-Duc, dimanche à Marseille. Brive, auteur d'un succès retentissant à Toulon le 3 septembre, concède sa seconde défaite à l'extérieur et glisse à la 6e place. Avec une équipe pourtant privée de plusieurs cadres (Fulgence Ouedraogo, Paul Willemse, Bismarck Du Plessis...), Montpellier a étalé pendant plus de cinquante minutes son implacable supériorité, aussi bien dans le très attendu combat d'avants que dans le jeu au large.

Brive, également handicapé par des absences (Matthieu Ugalde, Damien Jourdain, Benjamin Lapeyre, Arnaud Mignardi) et pénalisé par son indiscipline, s'est timidement défait de l'étreinte héraultaise en seconde période en marquant un essai par son 3e ligne William Whetton (45). Mais les Corréziens n'ont jamais rivalisé avec Montpellier, qui voulait marquer les esprits.

Julien Lamotte