Morgan Parra (Clermont)
Morgan Parra (Clermont) | THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Morgan Parra "confiant" pour Clermont

Publié le , modifié le

Le demi de mêlée de Clermont Morgan Parra ambitionne "d'aller chercher un deuxième titre" après celui de 2010 et se méfie de Toulon, adversaire dimanche en demi-finale du Top 14, "une équipe qui a énormément changé" depuis leur confrontation en demi-finale en 2010. Confiant dans les forces de son équipe, le N.9 de l'équipe de France sait pourtant que sur un match, tout reste ouvert.

Dans quel état d'esprit êtes-vous avant cette demi-finale ?

"Toujours le même: l'envie de gagner, d'aller chercher un deuxième titre, tout simplement. On sait qu'on va jouer une belle équipe de Toulon avec de gros arguments. Dans la presse, ils disent qu'on est largement favoris, qu'ils ont zéro pour cent de chances de gagner. Ce n'est pas vrai. Tout le monde peut gagner une demi-finale. Souvent, les équipes qui y parviennent le méritent. Ce sera du 50-50. Pour ce qui nous concerne, On a bien récupéré, bien travaillé physiquement, alterné terrain et rugby . La première semaine, c'était beaucoup plus de physique, la seconde avec un peu plus de rugby . Maintenant, on est entré dans une semaine-type."

La demi-finale gagnée contre Toulon en 2010 est-elle toujours présente ?

"Non. Elle est présente en tant que souvenir, un très bon souvenir, mais pas pour travailler car l'équipe en face a totalement changé, avec un autre style de jeu et un autre entraîneur. Clermont aussi a changé, peut-être dans le fait de pouvoir aller s'imposer à l'extérieur plus facilement. Par moments, on avait aussi du mal à s'imposer lors de gros matches. Le groupe a beaucoup évolué avec de nouveaux joueurs qui apportent énormément. Tout est nouveau.."   

Clermont a battu deux fois Toulon cette saison. Une référence ?

On peut se servir de deux ou trois éléments de ces matches mais leur jeu a évolué, leur équipe a évolué tout au long de la saison, elle n'a pas été très bien par moments mais après, elle a su enchaîner et être beaucoup mieux. Il faut s'en méfier énormément.

 En cas de défaite, la saison de Clermont serait-elle ratée ?

"Bien sûr car on a l'effectif pour et on a fait tellement de gros matches, gagné tellement de matches à l'extérieur. Échouer serait une saison gâchée. On le sait mais il n'y a pas de tension. On ne s'est jamais caché, ça a toujours été comme ça. n a eu une semaine assez stressante avant de jouer contre le Leinster (demi-finale de Coupe d'Europe, Ndlr), on ne veut pas revivre ce qui nous est arrivé. On essaie de s'éparpiller le moins possible."