Demetri Catrakilis ouvreur de Montpellier 2015
Le demi d'ouverture sud-africain de Montpellier, Demetri Catrakilis. | BERTRAND LANGLOIS / AFP

Montpellier a souffert pour dominer La Rochelle

Publié le , modifié le

Le Montpellier HR a du s'employer pour finalement s'imposer sur sa pelouse contre la Rochelle (25-20) lors de la 9e journée de Top 14. Les Héraultais se sont remis à leur buteur, Demetri Catrakilis, auteur de 20 points. L'ouvreur sud-africain a réalisé une prestation impeccable, à 100% aux pieds (7/7), et donc permis aux siens d'aller chercher une victoire assez logique mais longue à se profiler face à des Rochelais valeureux jusqu'au terme.

Une réaction était attendue dans l'Hérault. Humilié le 7 novembre dernier à Toulon (52-8), le MHR comptait sur la réception de la Rochelle pour se refaire une santé. Mission accomplie malgré une première période délicate et une fin de rencontre difficile. En effet, les rochelais étaient venus pour subir mais surtout résister à l'impact physique des montpelliérains. Et ils l'ont fait avec brio puisque la Rochelle fit preuve d'un réalisme insolent, malgré son indiscipline, pour mener à la mi-temps 10 à 9 grâce notamment à l'essai précoce d'Amosa (5e, 7-0) et au terme d'une jolie séquence collective. Mais en concédant beaucoup trop de fautes, la Rochelle a petit à petit lâché la rencontre malgré un sursaut d'orgueil en fin de partie...

Demetri Catrakilis, le "Monsieur propre" du MHR

Faute de pouvoir marquer le moindre essai pendant près de soixante-dix minutes, les héraultais ont tout de même pu compter sur leur excellent ouvreur, Demetri Catrakilis. Le sud-africain s'est tout simplement régalé en montrant tous ses talents de buteur puisqu'il a terminé la rencontre avec 20 points au compteur et surtout un sans-faute aux pieds (7/7 dont 6 pénalités). Les rochelais étant indisciplinés, le demi d'ouverture du MHR a mené son équipe jusqu'au bout, ou presque.

En effet, tout le monde pensait que les points inscrits par Catrakilis et l'essai de Mowen (69e, 25-13) allaient suffire pour assurer une victoire assez logique et finalement aisée. Mais c'était sans compter sur l'abnégation des hommes de Patrice Collazo. À seulement deux minutes de la sirène, la Rochelle s'est révoltée pour aller inscrire son deuxième essai du match grâce à son pilier remplaçant, Bazadze (78e, 25-20), synonyme du point de bonus défensif.

Au final, ces cinq points d'écart entre les deux formations paraissent on ne peut plus logique puisque si Montpellier a dominé par moment, la détermination et le réalisme rochelais méritaient une petite consolation. Au classement, les montpelliérains respirent enfin et remontent sur le podium tandis que la Rochelle, qui a concédé une cinquième défaite à l'extérieur en autant de matches, est ex-aequo avec Grenoble (8e).