Montpellier reprend les commandes en Top 14

Montpellier reprend les commandes en Top 14

Publié le , modifié le

Montpellier a repris la tête du Top 14 en s'imposant avec bonus face à Toulouse (32-22) samedi lors de la 10e journée, après la défaite un peu plus tôt du LOU sur la pelouse de Clermont (39-18) en profitant également du revers de La Rochelle à Castres (31-15). Bordeaux-Bègles revient dans les cinq après son succès sur Agen (33-23). La situation reste préoccupante pour Brive encore battu à Pau (34-15).

Montpellier n'a pas failli dans ce match du important  face au Stade Toulousain qui devait leur permettre de se remettre en selle. Les Héraultais en obtenant une victoire bonifiée. Depuis sa rentrée manquée en Coupe d'Europe, avec deux défaites en deux journées, l'équipe de Vern Cotter, qui avait abandonné la place de leader le 7 octobre, a enchaîné trois victoires consécutives.

Nouveau bonus offensif pour Montpellier

Bousculé par le champion Clermont, il y a quinze jours, le MHR a pris la mesure des Toulousains, amoindris notamment par l'absence des internationaux Antoine Dupont et Yoann Huget. Pourtant privé de son ailier fidjien Nemani Nadolo, auteur de dix essais en championnat, l'équipe de Vern Cotter, bien cornaquée par le demi d'ouverture néo-zélandais Aaron Cruden, a inscrit quatre essais par ses trois trois-quarts. Long à se mettre en route lors de vingt premières minutes, Montpellier renversait les Toulousains en six minutes. Il inscrivait ses deux premiers essais par l'intermédiaire de son nouveau centre sud-africain Jan Serfontein, parachevant une penaltouche (27), et de son jeune ailier Gabriel Ngandebe (29), qui suppléait avec beaucoup de culot Nadolo.

Onze minutes après la reprise, l'équipe héraultaise, en double supériorité numérique suite aux exclusions temporaires du pilier Clément Castets et du deuxième ligne Iosefa Tekori, ajoutait un troisième essai par l'arrière australien Jesse Mogg. Toulouse restait au contact grâce à la réussite de son buteur Zack Holmes, exploitant les nombreuses fautes héraultaises. A un quart de la fin, il revenait même revenu à trois points (25-22) grâce à l'essai du pilier sud-africain Maks Van Dyk. Un retour inutile car Montpellier répliquait par un quatrième essai inscrit par l'ailier australien Joe Tomane et assurait son cinquième bonus offensif en six matches à domicile.

L'UBB a de la réserve

Largement amputé par les sélections, Bordeaux-Bègles, qui a fini avec deux blessés majeurs et un expulsé, a trouvé les ressources pour s'imposer devant Agen (33-23), et prouvé qu'il avait de la réserve. Elle l'a prouvé face au voisin lot-et-garonnais venu avec toutes ses forces pour faire un coup en Gironde. Largement devant à la pause (27-5 ), les Bordelais ont perdu du terrain laissant les Agenais revenir à 27-23. Mais ils ont pu compter sur Talebula qui a scellé le match, et qui a encore une fois pesé sur les débats avec 17 points inscrits.

Malgré trois cartons jaunes et un rouge, Pau, qui restait sur trois défaites lors de ses quatre derniers match, a pris un bon bol d'air face à Brive (34-15),  Toujours avant-derniers, les Corréziens, qui restaient eux sur deux victoires lors de leurs trois derniers matches, n'ont toujours pas trouvé la solution à l'extérieur avec cette cinquième défaite en autant de déplacements. S'ils ont vite pris l'avantage grâce au pied de Germain (4), les Brivistes ont ensuite beaucoup subi. Très indisciplinées, les deux équipes ont été tour tour à tour beaucoup sanctionnées et les périodes d'infériorité numérique ont permis de donner un peu de sel dans la partie. A ce jeu là, les Palois ont été les plus réalistes. 

Christian Grégoire