Top 14 Montpellier Toulouse 102015
Ben Lucas essaie de passer la défense toulousaine | AFP - Pascal Guyot

Montpellier rate le coche face au Stade Toulousain

Publié le , modifié le

Montpellier a laissé passer l'occasion de s'installer seul en tête du Top 14 en s'inclinant sur sa pelouse devant le Stade Toulousain (33-25) samedi pour la 7e journée. Du coup, en attendant le match de Clermont contre Castres dans la soirée, c'est le Racing qui est désormais leader après son court succès sur Brive (17-14). Le Stade Français encore battu à Agen (28-23) est en situation très délicate, alors que dans le même temps Oyonnax s'est relancé devant Pau.

Les champions de France ont confirmé leur difficulté de début de saison en s'inclinant sur le terrain de la lanterne rouge Agen. La formation parisienne ne pourra guère se satisfaire du bonus défensif qu'elle a glané, elle qui accuse déjà cinq revers au compteur et flirte avec la zone rouge. Une réaction est attendue rapidement de la part de la formation de Gonzalo Quesada. De son côté le Racing-Métro est venu à bout de Brive, toujours aussi difficile à manoeuvrer, grâce à un essai d'Andreu à quelques minutes de la fin du match, pour  signer une victoire au forceps (17-14) , mais tout de même une sixième victoire qui lui permet de prendre provisoirement les commandes au classement.

Dans un autre choc du haut du tableau, Toulouse a donc réalisé une superbe opération en allant s'imposer avec autorité à Montpellier et prend place sur le podium. Bordeaux-Bègles, auteur de son troisième ¨succès d'affilée contre La Rochelle (21-16), inègre le Top 6. Enfin, Oyonnax s'est offert un bol d'air en dominant Pau (42-23), histoire d'effacer la correction subie la semaine passée à Toulon. Le RCT justement, en mode post-coupe du monde, essaiera de revenir se mêler avec le haut du tableau à la faveur de son déplacement à Grenoble dimanche.  

Christian Grégoire