François Trinh-Duc (Montpellier)
François Trinh-Duc (Montpellier) | AFP

Montpellier favori pour le Brennus

Publié le , modifié le

Le Montpellier Hérault Rugby Club, qui a terminé 2e de la saison régulière du Top14 juste derrière Toulon, se présente comme un candidat au titre tout à fait crédible. Vu l’état de forme des joueurs de Fabien Galthié, et le calendrier proposé, le club languedocien peut rêver à un premier sacre hexagonal.

Finaliste en 2011 (battu 15-10 par Toulouse), barragiste en 2012 (31-15 à Castres) et en 2013 (25-12, toujours face au CO), Montpellier peut clairement viser le titre de champion de France 2014. Plusieurs éléments décisifs militent en faveur des Héraultais en ce printemps, dont le tableau proposé pour ces play-offs. 

Un calendrier moins chargé que celui de Toulon

Pendant que Toulon doit se farcir une demi-finale de Top14 une semaine avant une finale de H Cup, et surtout avant une éventuelle autre finale (en championnat), le MHRC peut se focaliser uniquement sur le Bouclier de Brennus. Il ne lui reste que deux matches à gagner pour réaliser le rêve de toute une ville.

En outre, Montpellier bénéficiera d’une demi-finale a priori plus abordable que le RCT qui devra s’employer face au vainqueur du barrage Toulouse-Racing. Toulouse reste sur 20 demi-finales de championnat consécutives et les Ciel et Blanc, malgré leur faux-pas de samedi à Yves-du-Manoir, surfent sur une bonne dynamique en 2014. 

Une armada pour les coaches

Les adversaires de Montpellier semblent moins en forme : Castres s’est qualifié in extremis après sa défaite à Bayonne et Clermont, victorieux de justesse du relégué Perpignan une semaine après le lourd échec devant les Saracens, paraît nettement moins fort que la saison dernière où il effrayait tout le monde. 

Autre facteur qui joue pour le club dirigé par le président Mohed Altrad, l’effectif –très riche- dont dispose le staff languedocien (Galthié-Glas- Ledesma). Des stars étrangères de renom (René Ranger, Wynand Olivier, Tuitavake, Tulou) côtoient les internationaux français (Mas, Privat, Trinh-Duc, Floch, Ouedraogo) et les tauliers (Audrin, Gorgodze, Tchale Watchou), et tout le monde tire dans le même sens. 

"Mamuka y croît"

Tous les joueurs sont conscients qu’il y a vraiment quelque chose de grand à faire cette année, comme le confirme le troisième ligne de Montpellier Mamuka Gorgodze, visiblement très remonté. "Ce n'est pas seulement une possibilité, on va prendre le titre. Peut-être qu'il ne faut pas l'annoncer comme ça, mais on prend le titre cette année. Mamuka y croit", a-t-il dit. 

Trois clubs se partagent cette saison le titre de meilleure attaque du championnat avec 52 essais inscrits (soit une moyenne de deux par matches): Toulon, Montpellier et Clermont. Un seul n’a jamais été sacré champion : le MHRC, fondé en 1986 il est vrai. C’est peut-être bien pour le 31 mai.