Top 14 Racing Bayonne
Le Racingman Bobo | AFP - Bertrand Langlois

Montpellier et Toulon à l'affût

Publié le , modifié le

Montpellier et Toulon ont l'occasion, contre Clermont et Brive, de se replacer dans le groupe de tête du Top 14 en profitant de l'absence des internationaux samedi lors de la 18e journée, premier "doublon" de la saison en même temps que le Tournoi des six nations. Une journée particulière qui modifie un peu la hiérarchie et qui peut donner lieu à des résultats inattendus.

Entre Toulon et Brive, le battu du jour verra son avenir s'assombrir: Le RCT doit se replacer dans la course aux six premières places et Brive se sortir de la deuxième place de relégable qu'il dispute à Agen et La Rochelle.Les Varois veulent effacer leur prestation laborieuse contre La Rochelle (12-9)lors de la dernière journée malgré un effectif décimé. Outre Wilkinson retenupar l'équipe d'Angleterre, Contepomi, Van Niekerk, Bruno, Genevois et Kefu, blessés, seront absents sur blessure.

 Avec un seul de ses internationaux retenu avec le XV de France (Trinh-Duc), Montpellier aborde avec ambition le choc face à Clermont, privé de sept internationaux (Domingo, Pierre, Bonnaire, Parra, Rougerie, Canale, Bardy). D'autant que le club héraultais doit récupérer le terrain perdu après ses trois derniers matches sans victoire, dont un match nul à domicile contre Perpignan. Revenus aux avants-postes, les champions clermontois, comptent sur les retours capitaux de Martin Scelzo Jamie Cudmore pour tenir leur rang.

L'Usap ne vise pas moins qu'une victoire bonifiée pour recoller au wagon de tête. Dans la foulée de sa brillante qualification pour les quarts de finale de la Coupe d'Europe et deux semaines de trêve, la venue d'Agen dans la forteresse perpignanaise d'Aimé-Giral semble idéale. Sauf que les Catalans sont privés des internationaux Nicolas Mas et Guilhem Guirado, de Maxime Mermoz, qui a mis un terme à sa saison pour se faire opérer d'une épaule, David Mélé et Marius Tincu. Les Agenais, sans leur charnière Machenaud - Courrent, devront ramener au moins un point.

Bien que privé de Chabal, Nallet, Lo Cicero, Festuccia et Dellapè retenus respectivement avec les XV de France et d'Italie, le Racing-Métro  garde ses ambitions avec une équipe toujours compétitive. Ce ne sera pas de trop pour contenir Castres, un concurrent pour la qualification pour la phase finale, en quête de son premier succès à l'extérieur cette saison.

Le Stade Français ne doit pas laisser passer sa chance s'il veut encore espérer accrocher une des six premières places. Trois semaines après leur défaite à Castres, les Parisiens reçoivent une équipe de Biarritz bien amoindrie. Les Parisiens n'ont plus le droit de laisser des points en route.      

Enfin, Bayonne peut consolider sa position et espérer rester dans la course aux barrages, face à une équipe de Bourgoin qui prépare déjà sa future saison en Pro D2 après avoir renoncé à faire appel de ses cinq points de suspension pour raisons financières.