RCT - Montpellier
L'ailier toulonnais Tuisova en percussion sur son homologue de Montpellier, Malzieu | AFP - BERTRAND LANGLOIS

Montpellier coule à pic dans la Rade de Toulon

Publié le , modifié le

Pour le premier match de Quade Cooper sous ses nouvelles couleurs toulonnaises, le RCT a réalisé un récital contre Montpellier, en ouverture de la 8e journée du Top 14, en s'imposant (52-8). A Mayol, les Héraultais, anciens dauphins du leader clermontois jusqu'à la 6e journée, a pris l'eau, peu aidé par les deux cartons jaunes reçus en début de rencontre récoltés par Roux (11e) et Mowen (13e). Un triplé de Tuisova et un doublé de Turner ont participé à cette belle déculottée, qui permet à Toulon de monter provisoirement sur le podium.

Quade Cooper était très attendu. Après toutes ces longues semaines de tractations, de transfert annoncé puis remis en cause, l'Australien était bien présent à Mayol pour disputer son premier match avec le RCT. Et ses coéquipiers lui ont offert un festival de jeu offensif, qui pourrait lui donner une vision biaisée des matches du Top 14 en plein hiver. Pour sa part, il a livré une prestation à la hauteur de sa réputation. Génial lorsqu'il envoyait Lachan Turner à son deuxième essai d'un coup de pied à suivre bien dosé en bout de ligne (31e). Enervant lorsqu'il tentait une passa hasardeuse dans les 22m montpellierains, qui finissait dans les mains de Julien Malzieu qui piquait un sprint pour inscrire le seul essai en contre des Héraultais (38e). Mais globalement, comme toute l'équipe, l'ancien des Wallabies a passé une bonne journée.

Associé à Jonathan Pélissié, ils ont bien ordonné le jeu toulonnais, bien aidés par les deux cartons jaunes récoltés coup sur coup par le pilier Jacobus Roux (11e) puis par Ben Mowen (13e). A 13 contre 15, alors qu'ils avaient jusque-là bien résisté à une équipe locale qui était passée à côté de deux essais en début de rencontre, les joueurs de Jack White ont ensuite craqué, à la 22e minute, en laissant filer plein axe le deuxième ligne américain Manoa pour le premier essai du match. C'était le début de l'avlanche, avec ensuite le premier essai de Turner en force après un bon travail de Smith (28e), puis son deuxième sur cette passe au pied de Cooper (31e). A la mi-temps, il n'y avait pas encore le feu à la maison montpellieraine (19-8), notamment "grâce" aux trois échecs au pied de Pélissié.

Au retour des vestiaires, l'écart se creusait, avec un essai de Tuisova (45e), qui doublait la mise sur le plan personnel en étant bien esseulé sur le côté (58e), avant de délivrer un contre de 80m (62e) pour le triplé. Récompensé par tous ses efforts, le 3e ligne Steffon Armitage allait dans l'en-but (71e), juste avant Sébastien Tillous-Borde (78e). Avec huit essais au compteur et une véritable démonstration, le RCT s'est fait plaisir. Après sa défaite à domicile contre Toulouse (33-25), Montpellier enregistre un deuxième revers de suite.

Avant le choc de la soirée entre Toulouse et Grenoble, le ventre mou du Top 14 a pris ses distances avec les mal classés. La Rochelle a frappé fort en étrillant Oyonnax 38-3, bonus offensif à la clé. A Pau il y a aussi eu du spectacle et du suspense. Le dernier mot restant aux Palois, vainqueurs 33-31 de la lanterne rouge Agen. Enfin, Brive a pris la mesure de Bordeaux-Bègle 16-3 et accède au 5e rang provisoire.