Montpellier Biarritz Trinh-Duc course 12 2010
Le Montpellierain François Trinh-Duc part à l'essai | AFP - Pascal Guyot

Montpellier-Biarritz, deux enjeux différents

Publié le , modifié le

Le duel entre Montpellier et Biarritz vendredi, en match avancé de la 25e et avant-dernière journée de Top 14, a tous les ingrédients d'un gros match à enjeux même si ceux-ci diffèrent pour les deux protagonistes. Montpellier qui après un départ catastrophique est revenu en position de barragiste veut garder sa 4e place, alors que le BO qui mathématiquement n'est pas encore sauvé, peut cette fois se mettre à l'abri.

Rien d'encore acquis pour Montpellier

Revenu de  nulle part après un automne laborieux, Montpellier a sans doute fait le plus dur en accrochant le haut du tableau. Avec son étiquette de dernier finaliste, le club héraultais a eu du mal avant de retrouver un bon rythme, de la confiance, et les succès qui vont avec. Derrière Toulouse et Clermont, loin devant, qui ont déjà assuré leurs places en demi-finales, le club héraultais tient une place de barragiste importante à laquelle il tient, la 4e, qui devrait lui permettre de jouer à domicile et de gagner à son tour un billet pour les demi-finales. Mais les choses ne sont pas encore acquises pour les hommes de Fabien Galthié. Car d'autres prétendants entendant bien aussi tout donner lors des deux dernières journées pour assurer une place dans les six. Tout dépend aussi beaucoup du calendrier. C'est notamment le cas pour les deux clubs parisiens qui s'affrontent directement lors de cette journée. Sans être totalement encore fixée sur son sort, l'équipe qui l'emportera aura sans doute fait un très grand pas vers les play-offs. Et pourrait même venir sur les talons de l'équipe de Montpellier, en lui mettant la pression pour la dernière journée.

Autant dire que les coéquipiers de François Trinh-Duc seraient bien inspirés de l'emporter dans leur jardin d'Yves du Manoir. Le retour de leur pilier géorgien Gorgodze devrait leur permettre de palier l'absence de Figallo et d'assurer une bonne mêlée, phase à partir de laquelle les Montpelliérains aiment à mettre de l'animation. Il en faudra pour prendre des points face des Biarrots  qui ont aussi besoin de soigner leur situation comptable. 9e au classement, ils ont aussi retrouvé des couleurs et repris un peu d'air, mais ils ne sont qu'à 5 points du premier relégable, leur meilleur ennemi bayonnais. Comme l'Aviron va jouer son va-tout dans un match à sa portée contre Agen, la situation pourrait se resserrer en bas, d'autant qu'un redoutable duel entre Brive et Bordeaux-Bègles est au programme. Voici le BO prévenu. Il ne pourra pas faire l'économie d'un jeu complet d'autant que son buteur maison Dimitri Yachvili, très sollicité et qui a besoin de souffler, pourrait débuter sur le banc et que sa tour de contrôle Imanol Harinordoquy reste plus que jamais incertain. Malgré tout, chez les Basques on semble plutôt sereins, comme si le maintien était assuré. On en saura plus après cette avant-dernière journée.

Toulouse et Clermont, en tête avec le même nombre de points, vont se disputer la 1re place à distance. Les Toulousains à Mayol face à Toulon pour une affiche aux parfums de phase finale, alors que les Auvergnats se rendront à Castres, où un certain Romain Teulet, buteur de son état, arrivé dans le Tarn voici dix ans, pourrait profiter de la venue du champion pour passer le cap plus que symbolique des 3000 points inscrits. Il en est pour l'instant à 2998 (en 222 matches). Il ne lui reste donc qu'à faire passer au moins une fois le ballon entre le poteaux pour franchir la barre !