Julien Tastet, le 2e ligne de Mont-de-Marsan
Julien Tastet, le 2e ligne de Mont-de-Marsan | PASCAL PAVANI / AFP

Mont-de-Marsan relégué en Pro D2

Publié le , modifié le

Mont-de-Marsan a été relégué en Pro D2 de rugby après sa défaite sur le terrain de Bordeaux-Bègles (40-7), samedi, à l'occasion de la 22e journée de Top 14.

Lire aussi : "Bayonne se venge du leader toulonnais"

Bordeaux-Bègles, en dominant  logiquement Mont-de-Marsan (40-7) avec le bonus offensif, samedi au stade  Chaban-Delmas, a fait un très grand pas vers le maintien en Top 14 à quatre  journées de la fin d'un championnat qu'il termine en boulet de canon.  Avec désormais neuf points d'avance sur Agen, battu à Castres (20-9),  presque dix avec le goal-average particulier favorable, on voit mal comment  l'UBB pourrait retomber dans la zone de relégation.

Face à des Montois qui ont eux enregistré leur retour en Pro D2 à l'issue  de ce choc de bas de tableau très décousu, les Girondins ont gardé leur rythme  offensif aperçu contre Toulon, Agen et Toulouse avec cette fois six essais  inscrits. Il a fallu à peine une minute aux hommes d'Ibanez pour percer le verrou  landais avec un essai de Reihana après un festival de Talebula passé toutefois  en touche. Ce coup du sort avait le mérite de ne pas freiner les ardeurs montoises, de  retour sur le terrain de leur accession en élite la semaine dernière.

Mont-de-Marsan relégué

Bien que dominateurs, territorialement et dans la possession, les  coéquipiers de Tastet ont buté pendant vingt minutes sur la défense hermétique  de l'UBB, principalement par manque d'alternance. L'Union, elle, après deux percées sans réussite d'Avei et Talebula,  haussait le ton avant la demi-heure et inscrivait coup sur coup deux essais par  Talebula, bien servi par Florea (26), et Le Bourhis après un surnombre de  Connor dans la ligne (19-0, 29).

Les Girondins restaient bien sur le même mode au retour des vestiaires avec  cette fois Avei envoyé dans l'en but après un premier essai de Florea (41),  puis ils se mettaient à déjouer, ce dont profitaient les visiteurs, récompensés  par un essai en force de Janaudy (57). Mais Bordeaux en avait gardé sous la semelle et sur une superbe combinaison  avec passe après contact de Lopez, Mailei signait son entrée par un essai (68),  tout comme Sanchez, qui en rajoutait un dernier dans les arrêts de jeu pour  signer un 40 à 7. Promu l'été dernier, le Stade montois, qui n'a remporté que deux matches cette saison, compte 21 points de retard sur les Girondins, actuels 12e, à quatre journée de la fin du championnat.

AFP