Olivier Missoup
Le 3e ligne du RC Toulon, Olivier Missoup | AFP - GERARD JULIEN

Missoup condamné à 3 mois d'interdiction de stade

Publié le , modifié le

Le rugbyman toulonnais Olivier Missoup a été condamné à trois mois d'interdiction de stade par le tribunal correctionnel de Montpellier pour une violente agression sur le Montpelliérain Rémy Martin après un match de Top 14. De facto, cette condamnation devrait entraîner une suspension pour le joueur. Cette condamnation est assortie d'une amende de 3.000 euros. Le joueur a aussi été condamné à verser 2.600 euros de dommages-intérêts à Martin.

Olivier Missoup est interdit de stade en tant que joueur et spectateur pour les rencontres de Top 14 et ProD2, mais a le droit de s'entraîner, a précisé à l'AFP son avocat, Me Gérard Mino, qui va faire appel de cette décision. De facto, cette condamnation entraîne une suspension pour le joueur, convoqué mercredi devant la Commission de discipline de la Ligue nationale de rugby (LNR).Dans un communiqué, le Rugby Club Toulonnais (RCT) a fait part de sa "déception" et dénoncé "la démesure des sanctions prises envers son joueur au comportement exemplaire".

A l'audience le 17 octobre, le procureur avait requis quatre à cinq mois d'interdiction de stade et 4000 euros d'amende contre le troisième ligne aile, poursuivi pour "violences volontaires, avec préméditation, commises dans une enceinte sportive". "La faute de M. Missoup est de n'avoir pas eu l'esprit professionnel de laisser retomber l'adrénaline totalement après le match", avait estimé lors de l'audience le Procureur de la République adjoint Patrick Desjardins, évoquant l'acharnement du joueur.

Olivier Missoup a reconnu avoir asséné le coup de poing qui a cassé l'appareil dentaire de Rémy Martin, mais réfuté les coups de pied dont on l'a accusé, et la préméditation. Et d'assurer qu'il n'avait aucune rancune en s'approchant de Martin, avec qui il voulait discuter. Ce dernier avait indiqué qu'il reverserait intégralement les dommages et intérêts obtenus à la fondation Albert-Ferrasse, qui vient en aide aux rugbymen blessés.